Pour resumer la semaine derniere en quelques images…

Jeanne, Kari miaki et François à l'exposition de Miaki

 

Yuka en concert au Sumire no Tenmado

Et voila… une semaine de retard sur les evenements…

 

La photo du haut est bien celle de Yuka lors du concert au Sumire no Tenamado, dimanche dernier. (errata: toutes les photos sont inversees!!!!!!! Donc en haut c’est Miaki, puis c’est Yuka. Desole, je n’ai pas le temps de tout modifier…. grrr)

 

La deuxieme photo, c’est Kari Miaki a son expostion a Omotesando Hills. A cote d’elle, vous pouvez me voir (gasp) ainsi que la Mome Neant. La photo est sur exposee… j’avais oublie de remettre la luminosite a la normale (la veille, je prenais des photos dans un resto plutot sombre…).

 

Puis je reviendrais certainement mercredi ou jeudi prochain pour des nouvelles fraiches. Ce soir on fete l’anniversaire de Tsubaki des Garasu no Kotorisya. Mercredi est une grosse journee: apres midi avec Asuka et Maki de Angelic Pretty et le soir du meme jour, grosse fete avec la famille au grand complet au Sumire no Tenmado.

4 Responses to “Pour resumer la semaine derniere en quelques images…”

  1. L.

    From : France. Shadowlands. Deuxième marécage à droite.

    Cher François,

    Désolé pour le retard, une petite insurrection alien à mater, rien de bien grave (l’habitude…). Ne t’y trompe pas : même silencieux (en mode déprime, en fait), je suis avec beaucoup d’intérêt tes pérégrinations au pays du Soleil Levant. Si tu savais, d’ailleurs, comme je te plains d’être exilé dans ce si petit et lointain pays pendant que chez nous, en France, c’est la meilleure saison : la pluie succède à la grisaille, qui succède elle-même au froid et au triste (trois jours entiers que je n’ai pas vu un coin de ciel bleu, véridique ! Bonjour l’ambiance). Dommage que tu ne puisses pas en profiter avec nous, tu penses bien, d’autant que je vois que questions activités ludiques, il n’y a pas grand chose à faire de ton côté. A l’opposé, ici, comme d’habitude, c’est l’euphorie : Michel Ouellebeque et BHL ont sorti un bouquin ensemble (!), les rues sont envahies de hordes de zombies baveux et purulents (les deux phénomènes seraient-ils liés ?) : du coup, c’est la crise, les prix flambent pour tout ce qui touche aux battes de base-ball et aux pistolets à clous (la meilleure défense, c’est l’attaque. Dans le même ordre d’idée, notre président a voulu faire interdire des poupées vaudou à son effigie (toujours véridique), mais il a été débouté. Les nains de la Moria ont trouvé un nouveau gisement, mais je crains qu’à force, ils ne creusent trop profondément (quelque chose se tapit dans les abysses, je le pressens) (normal, j’habite à côté). Bref, rien de nouveau sous l’absence de soleil (levant). Ha haaaaa, je te sens jaloux, là, tout à coup , mais rassure-toi : tu reviens nous voir quand tu veux !

    Et plus sérieusement, à voir les photos et lire tes plannings, il y a effectivement de quoi être jaloux ! Je pense ne pas être le seul à te lire qui aimerait passer de l’autre côté de l’écran pour vous rejoindre et participer à la fête. En tout cas profites-en à fond ! Ce n’est pas moi qui t’apprendrais que tu ne risque pas de vivre ce genre de choses-là ici !

    De mon côté, comme il se doit, c’est la giga dèch’. Rien de nouveau non plus, en somme ! Tiens, profites-en donc aussi pour moi, au passage !

  2. Maud Amoretti

    Olala… mon bon L… Que c’est triste tout ca…
    Si en plus le temps (pourri) vient s’ajouter a la deprime… Je pense vraiment que tu devrais changer d’air. Aller voir comment ca se passe aillieurs, meme si ce n’est pas tres loin, ca peut t’etre benefique. Non?

    Merci de prendre quelques minutes pour venir me voir! A vrai dire, tu me manquais!

    Ici, c’est effectivement tres occupe. Surtout que je travaille sur le petit chaperon rouge en meme temps. Et que de nouveaux projets sont nes de ces rencontres. J’enparlerai tres certainement dans le billet suivant.

    J’ai bien conscience que finalement le fait de raconter ma petite vie et mes aventures au Japon peut enerver et je suis en train de me dire qu’il faudrait que j’arrete… surtout que j’ai plein de nouvelles illustrations a montrer (mais la, il faut que je fasse une heure de train pour aller scanner et c’est payant en plus… donc il va falloir que j’amenage encore plus de temps, ce dont je manque le plus…).

    Pour finir, j’ai bien recu ton mail avec ton bouquin en piece jointe. Je l’imprimerai et le lirai quand je serai rentre a la maison. Desole de te faire attendre!!!

  3. L.

    Héééééé, juste un p’tit mot pour éviter les ambiguités, houlà ! (oui, au passage, j’imagine que changer d’air me ferait effectivement du bien !)

    ‘Ttention ! Moi, je trouve ça très chouette et très intéressant, que tu fasses partager ton voyage au Japon et tout ce que tu y vis en terme d’aventures et de rencontrepar écrans interposé, ça enrichit ton blog et donne plus de relief à l’ensemble (dans le sens où sa place l’oeuvre dans un contexte, qui plus est un contexte peu commun, qu’on a nécessairement envie de découvrir) et j’imagine que les autres lecteurs sont comme moi (sur ce plan-là, au moins).

    Quand je parlais de jalousie, c’était un clin d’oeil : je voulais parler d’une « bonne » jalousie, juste l’envie d’y être aussi et de partager. Et de fuir ce ciel encombré, aussi !

    (Pour mon bouquin, don’t worry, rien ne presse…)

  4. L.

    Oui, alors, suite à une réflexion goguenarde de Corto par mail, j’insiste sur le PLUS de plus de relief, hein, on aura bien compris, dès lors qu’on n’est pas un esprit chagrin. Ce blog n’en manque déjà pas en temps normal, mais là, ça lui en ajoute encore. Voilà, c’est le vrai sens, même si ça fait bien le mec qui se raccroche aux branches quand même. le chaînon manquant, c’est moi. Entre quoi et quoi, on cherche encore, par contre.