Nous sommes Lolitas!

Comme jamais le Lolita est passé sur le territoire français: concerts, expos, dédicaces, passages de stars du milieu, tea parties et Japan Expo avec sa pléthore de boutiques, de défilés, de mannequins. Et d’Europe entière (Angleterre, Finlande, Suède, Allemagne, Espagne, Autriche,…), des lolitas sont venues pour assister à ces rassemblements.
2009 est le début de l’aventure Lolita pour nous.
Plus seulement les japonais mais nous avec nos associations, illustratrices et bientôt marques. Et tant de jeunes femmes motivées. Et grâce à la Japan Expo, de nouvelles filles viennent grossir nos rangs: j’ai reçu plusieurs emails de personnes me demandant conseils sur la bonne façon d’aborder le Lolita. Tout ceci me rend vraiment heureux.

 

La Japan Expo s’est terminée et certaines avaient l’air déçues… Parce qu’elles ont vu en coulisses le business orchestré par les directeurs de certaines marques et les médias. Je veux les rassurer parce que si ces businessmen ont l’intention de se flageller, cela les regarde. Et ce n’est dommage que pour ces gens-là. Parce que ces personnes ne sont pas lolitas. Parce que ce n’est pas le Lolita.
Au contraire, il faudrait être enthousiaste! Ce sont justement les formidables exemples des choses à éviter! Si nous sommes bien au début d’une culture Lolita (certaines n’aiment pas ces mots, culture Lolita, alors disons mouvement Lolita) en France, c’est à nous de bien faire attention où nous mettons les pieds. Gardons la tête haute et froide, progressons.

 

Je vais tenir mon cap: je continue comme j’ai commencé. Hors de question de s’adonner au favoritisme, à l’hypocrisie. Je suis ici parce que je le veux, parce que j’aime le Lolita.

 

Pour moi, le Lolita est une volonté de liberté, une manière d’affirmer son individualité et sa féminité. Exacerbée certes. C’est aussi une réaction à la violence des médias et des gens en étant polie exagérément, élégante, romantique. Le Lolita est une expression positive, une rébellion intelligente.
Il y a bien une mode au départ mais qui s’est développée et a fédéré toutes les jeunes filles qui se sentent étouffées. Puis chacune a apporté une petite pièce à l’édifice: de la musique, des illustrations, des vêtements, des poupées et une façon de vivre. Voilà ce que m’enseigne le Lolita: respect, liberté, féminité, créativité.

 

Au diable, les idiots!
Il y a peut être une leçon à tirer: nous ne devons pas nous reposer sur ces marques. Ce ne sont pas elles qui font ce que nous sommes. Apprécions-les, achetons-les mais ne nous focalisons pas dessus. Elles sont importantes mais ne sont pas au centre de nos vies, c’est nous le centre.

 

Haut les coeurs! Les nouvelles sont bonnes!

11 Responses to “Nous sommes Lolitas!”

  1. La Môme Nini

    *La môme nini mode toute rose »
    Ouais, on te suit, toutes derrière le cortège Fanfan! Au feu les Sukaraïe (ou autres) qui veulent vous mener à la baguette!!
    Du moment qu’on ne trouvera pas des accessoires Chantilly dans les Happy Meal… Le mouvement restera toujours un peu à la marge…

    La Môme Nini t’envoie un panier de biyu couwageux et de bisouchkas

  2. Heiwa

    « Certaines avaient l’air déçues »
    En ce qui me concerne ce n’était pas de la déception… c’était vraiment à la limite du dégoût et du rejet total. (oui je suis peut-être un peu excessive mais c’est comme ça que je l’ai ressenti)

    Je me répète, mais vraiment BON COURAGE!

    Et comme le dit si bien l’hybride -fort sympathique- de Jeanne x Fanny… Le mouvement restera toujours un peu à la marge de toute façon.

  3. Rosalys

    Quel bel article plein d’enthousiasme communicatif ! Je me suis découverte récemment une passion pour le lolita et je suis tout à fait d’accord sur les valeurs de liberté et de féminité que tu mets derrière le Lolita !!

  4. Grim

    Ma curiosité a été titillée ! J’imagine que ce n’est pas vraiment l’endroit pour parler de ça, mais j’aimerais vraiment en savoir plus sur cette affaire, si c’est possible…

    « Il y a bien une mode au départ mais qui s’est développée et a fédéré toutes les jeunes filles qui se sentent étouffées. »
    Et c’est sans doute pour ça que nous tenons tant au Lolita… Parce que c’est cette bouffée d’oxygène nécessaire dans une atmosphère qui nous paraît tellement oppressante. C’est vraiment un élément essentiel dans la vie de la plupart d’entre nous, et je ne pense pas que quoi que ce soit puisse un jour le détruire, tant que nous en aurons besoin (j’ai l’impression d’écrire des choses vraiment tarabiscotées et difficiles à comprendre, si c’est le cas… désolée !). Haut les coeurs, comme tu le dis ! Faisons le Lolita avec passion et lucidité, mais sans jamais douter, parce que ce serait douter de nous-même.

    En tout cas, 2009 est pour le Lolita une année incroyable. Et tu y as une bonne part de responsabilité 😉
    (octobre paraît tellement loiiiin…)

  5. Nekotan

    Je suis très heureuse qu’il y ait de plus en plus de gens qui comprennent ou essayent tout du moins de comprendre le mouvement lolita !
    C’est exactement ça : nous sommes le mouvement lolita (sans lolita il serait impossible d’avoir un mouvement, cela dit) !

    Certes les marques de vêtements « remplissent » nos journées mais je pense qu’avec le temps cela changera, parce qu’il aura de plus en plus de choses « lolita » que nous pourrons faire ^o^ (et aussi lorsqu’une lolita a « suffisamment » de vêtements, elle ne focalise plus sur sa garde-robe)

    Je suis de tout coeur avec toi !
    (en effet ce ne sont pas des vacances que tu vas passer puisque tu dois travailler; bon courage !!)

  6. Hydrangea

    S’il devait y avoir un Président Lolita ce serait sans conteste vous!

    et je suis bien d’accord avec vous, ce n’est pas la marque qui fait la Lolita, mais bien son coeur et son implication dans le mouvement!

    Lorsque vous dites « le Lolita est une expression positive, une rébellion intelligente » je pense que vous avez tout dit. C’est le seul mouvement/style/culture qui n’a pour simple but que d’apporter un peu de douceur dans ce monde! Et c’est ça que j’aime tant chez le Lolita!

    2009 est l’année de la révélation pour les Lolitas Françaises, et vous y êtes pour beaucoup <3

    Bonne continuation cher François!
    A très Bientôt
    Hydrangea

  7. Misa

    Très beau texte, je suis absolument d’accord avec tout ce qui a été dit.

    J’ai été déçue et à la fois comblée par cette Japan Expo. Déçue dans le sens où la convention en général n’est plus ce qu’elle était et devient de plus en plus « ennuyeuse » et un rassemblement de « japan maniacs ». Comblée sur le plan lolita dans le sens où j’ai pu voir beaucoup d’acteurs du mouvement (mannequins, designers, illastrateurs etc) mais aussi rencontrer / revoir beaucoup de charmantes lolitas. La Japan Expo, aussi mal organisée soit-elle, reste néanmoins un moyen de voir de nouveaux visages et une bonne perspective pour organiser des évènements lolitas !

    Êtes-vous encore au Japon ? J’espère que vous vous amusez bien et que vous en profitez pour vous reposer un peu ^^

  8. Eleonora

    *espère des années de plus en plus lolitas*

    merci pour le petit mot sur les marques « nous ne devons pas nous reposer sur ces marques. Ce ne sont pas elles qui font ce que nous sommes »
    ce qui me deçoit parfois dans notre petit monde, c’est quand on ne parle que des marques.
    et c’est un peu ennuyant, dans les réunions, de voir des personnes portant des robes que l’on a vu tant de fois sur le net, j’ai l’impression ensuite que la majorité des lolitas (en parlant des vêtements) sont des clones ;_; j’aimerais bien avoir un peu plus de surprise lors de ces rendez vous, ce qui arriverait peut-être, si on ne passait pas notre temps collées aux nouvelles collections, à les voir et revoir, et si il y avait un peu plus de créativité.
    le lolita est une véritable culture! même s’il ne signifie pas la même chose pour tous, selon les raisons pour lesquelles on l’a adopté. ça me peine de voir que l’on est encore beaucoup centrées sur « les marques ». bien sur que les vetements sont essentiels, mais si c’est notre seul point commun et centre d’interêt, pourquoi se réunir? le lolita m’a donné la chance de rencontrer des personne formidables. heureusement que nous aimons d’autres choses que « les marques »!

  9. Miwa

    Parlant des marques, il est vrai que se focaliser dessus m’attriste, voir pleins de lolitas avec des modèles vus et revus je n’aime pas trop cela.. Sans parler des demoiselles qui le font juste pour se montrer. En fait, j’aime quand il y a de la recherche de la coordination mais quand tout l’ensemble de la marque est porté direct, sans recherche… Ca brime l’imagination, c’est trop facile.
    Après, pour être sincère, je sais très bien qu’il y a aussi un peu de jalousie de ma part car je ne peux pas m’offrir tout ça.. Quand j’aurai un job je me ferai plaisir de temps en temps >_<. Et puis il y a de si jolies lolitas en AP, Baby ou autres que moi à côté je ne me sens pas belle o_o, j'ai encore un problème de confiance en moi face aux autres lolitas.
    Je suis amoureuse de certains modèles de marques, c’est sûr (Baby et Innocent World surtout) mais je suis partisante des petites marques peu connues à qui il faut laisser leur chance, de la débrouillardise (j’ai déjà trouvé une robe tout à fait adapté pour le lolita à 13euros dans un Babou xD) et de la créativité.
    Même s’il n’y a rien de mal à aimer la marque et à se faire plaisir, il ne doit pas y avoir que ça.

    Au passage, ravie de vous avoir rencontré ^o^ et votre dédicace, je vous le répète, est très bien ! Tant qu’on y met tout son coeur, tout va bien ♥. Et Le Petit Chaperon Rouge m’a énormément plu :).

  10. francoisbuan

    Tout d’abord bonjour à toutes et à tous,
    J’espère que vous ne vous arrêterez pas à mes premiers mots. En effet, je suis étudiant en formation marketing et vente… Je cherche actuellement à comprendre le mouvement Lolita. Non pas pour vous vendre un produit, non surtout pas ! Mais plutôt pour comprendre la relation entre les marques et les lolitas. J’apprécie beaucoup vos valeurs et je pense qu’elles pourraient servir de bases pour tous et notamment pour les directeurs d’enseigne vous adressant leurs offres… J’en viens à vous aujourd’hui pour savoir si quelques sympathisantes du mouvement Lolita seraient d’accord de participer à une « réunion » qui servirait de base à mon étude? Je recherche donc 6 à 10 Lolitas de la région Lilloise qui pourrait venir me parler ensemble de leur mouvement. Je vous le rappel encore une fois, je ne suis qu’étudiant et je ne suis en aucun cas là pour vous vendre quelque chose ! Je souhaiterais juste en apprendre plus sur vous. En espérant que vous comprendrez mon action, j’attends très vite vos réponses ou réactions.

    Très chaleureusement,

    François BUAN.

    francoisbuan@hotmail.fr
    06.50.34.59.96