Littérature

Lectures
Je vous propose une petite enquête ce soir. Si cela vous tente bien sûr!
Je lis pas mal. Moins que ce que je voudrais cependant: un livre tous les dix jours en moyenne. Mais j’adore lire. Je lis toujours deux ou trois trucs en même temps.

Voici mes cinq dernières lectures:

  • Orgueil et préjugés de Jane Austen: formidable! Brillant!
  • Le portrait de Dorian Gray de Oscar Wilde: je le lit une fois par an. Un de mes classiques.
  • Bizarre bizarre! de Roald Dahl: pas bizarre pour un sous, une déception de taille, je n’ai même pas pu le finir ce recueil de nouvelles.
  • La princesse de Clèves de Madame de Lafayette: je ne l’avais pas lu depuis le lycée et je me suis rendu compte à quel point il m’avait manqué… quel livre!
  • Fascination de Stephenie Meyer: oui oui Twilight! Du vrai roman pop corn avec une chouette histoire d’amour qui me rappelle la violence des sentiments de cette période. Deux tomes de lus, encore deux.

 

Et vous? Que lisez vous en ce moment? Ou encore quels sont vos livres incontournables, ceux qui sont toujours à portée de votre main?
Ca m’intéresse vraiment de le savoir… j’aime ce genre de conversation… je vous sortirai la même chose en musique un de ces soirs. Et en cinéma. Bon si ce coup d’essai vous a plu sinon ce sera pour la trappe.

34 Responses to “Littérature”

  1. Clémentine

    Je viens de terminer « The host » de la même Stephenie Meyer, j’ai bien aimé, la réflexion est plutôt plus poussée que dans la série Twilight. Sinon, avant j’ai relu « A little Princess » de Frances Hodgson Burnett, un classique que j’aime beaucoup, peut-être connais-tu déjà mais dans le cas contraire je suis sûre que ça te plairait. Avant ça encore j’ai lu « Le chant de la Walkyrie » d’Edouard Brasey et « L’enfant des cimetières » de Sire Cedric, deux romans très prenants, l’un dans le style fantasy/mythologie nordique, l’autre dans le style thriller noir. Là je m’apprête à entamer « Bitterwood » de James Maxey, un roman de fantasy que je dois traduire dans le cadre de mon stage cet été.
    J’adore lire!! 🙂

  2. Clémentine

    Ah oui et j’adore Jane Austen (j’ai lu presque tous ces romans), ainsi que « Le portrait de Dorian Gray ». « Bizarre bizarre! » je l’ai lu mais n’en ai aucun souvenir, contrairement aux livres « pour enfants » de Roald Dahl que je trouve géniaux. Et il faut que je lise « La princesse de Clèves »!

  3. Momoberry

    J’aime ce genre de conversations moi aussi. ♥

    « Orgueil & Préjugés » est l’un de mes romans préférés. L’intrigue peut paraître simple au premier abord mais les personnages et le style de l’auteur sont ses plus gros atouts ( l’époque et le lieu y sont également pour quelque chose ).

    Mes deux dernières lectures sont « Shenzhen » de Guy Delisle et les nouvelles de Katherine Mansfield.

    « Shenzhen » est une bande dessinée qui relate le voyage en Chine de l’auteur. Je ne l’ai pas trouvée aussi bien que les autres, Guy Delisle semble avoir eu du mal à dénicher de la matière pour ce livre ( il le dit d’ailleurs lui-même ). Ses autres publications, à savoir « Pyongyang » et le dernier né « Chroniques Birmanes » sont beaucoup mieux, « Chroniques Birmanes » étant le plus abouti mais le sujet de « Pyongyang » définitivement plus intéressant ( il est tellement rare de trouver des témoignages d’étrangers ayant été en Corée du Nord ! ).

    Quant aux nouvelles de Katherine Mansfield, je dois dire qu’elles m’inspirent ! On comprendra vite en la lisant qu’il ne faut JAMAIS espérer connaître la fin de ses histoires car l’intérêt est ailleurs. Ce sont les ambiances, les sentiments et les sensations des personnages que l’on doit saisir. Virginia Woolf elle-même avouera après sa mort que Katherine Mansfield était la seule écrivain qu’elle ait jamais jalousé.

  4. Heiwa

    Des livres j’en ai lus beaucoup… Quels sont mes préférés c’est plus difficile à dire. Mais si je devais conseiller des lectures je dirais:

    Catégorie romans classiques:1-Tout Jane Austen (généralement on est déçu par les fins mais tout le long du roman c’est du pur bonheur!)
    2-Tout Oscar Wilde (théâtre, romans et contes, tu as lu ses contes? ils sont superbes!)
    3- Les 4 filles du docteur March (et ses suites)

    Catégorie romans « pour enfants »:1-Les romans pour enfant de Roald Dahl, mon préféré étant Matilda. Mais ils sont tous vraiment sympas à lire à mon sens.
    2-His dark materials (A la croisée des mondes en Français) de Philp Pullman. Cette trilogie est fantastique!
    3- Le jardin secret de Frances Burnett.

    Catégorie BD:1- De cape et de Crocs de Masbou et Ayroles. Cette BD est un pur bonheur pour qui aime la littérature française et la comedia del’ arte! <3 *Maupertuis Ose et Rit!*
    2- Tout Junko Mizuno (mon préféré étant quand même Pure Trance)
    3- Garulfo de Ayroles et Maïorana parce que j’adore les contes même déjantés! xD

    Catégorie romans contemporains:1- Lu récemment mais pas en entier -je fais une pause là, y’en a trop de romans dans cette série- The vampire chronicles de Anne Rice (je me suis arrêtée à La reine des damnés)
    2- Special topics in calamity physics de Marisha Pessl. Il a été traduit en Français je crois. C’est un roman qui mêle le thème du « coming of age » avec l’enquête policière et la quête sur soi-même et qui est très prenant.
    3- Parce que ça m’a marqué (et que j’ai réussi à le lire jusqu’au bout malgré sa taille et son poids) Les Bienveillantes de Jonathan Littell (pas forcément à faire lire à tout le monde cependant)
    4- Pour se détendre: les romans de Anne Perry. J’adore ses personnages de Charlotte et Thomas Pitt qui vivent et mènent des enquêtes dans l’Angleterre victorienne.
    5- Les contes classiques revus et corrigés par Angela Carter.

    Autrement récemment j’ai relu Le petit prince. C’est vraiment un livre que l’on doit lire, relire et relire encore et à chaque fois on y trouve quelque chose que l’on n’avait pas compris ou perçu lors de la lecture précédente. C’est un tout petit roman mais c’est une vraie mine. Et c’est un des rares livres que je connais pratiquement par coeur mais qui me fait à chaque fois intérieurement sourire et pleurer en même temps.

    Bon je vais m’arrêter là parce qu’autrement on y est encore demain…

  5. luana719

    je suis dingue des romans de Mireille Calmel ( le lit d’Aliènor, Lady pirate, le bal des louves, le chant des sorcières, Elora à paraitre )

    ce sont des romans se déroulant au temps du moyen age, mélant histoire et fantastique. Toujours tenue avec des héroines incroyables, fortes et au caractères puissants. L’histoire s’étale sur toute leur vie et il n’est pas rare de voir la fin du livre avec la fille voir la petite fille de l’héroine.

    Je viens de terminer le tome 3 du Chant des sorcières, et il s’avère que cette trilogie était le premier cycle d’une longue histoire et que la suite paraitra plus tard. Que c’est dure d’attendre la fin,j’ai tellement hate de savoir ce qui va arriver >x< Bientot, je vais commencer La révolution française en 2 tomes de Max Gallo, j’ai adoré sa biographie sur Louis XIV, alors je suppose que je ne vais pas être déçu de ceux là.

  6. Eleonora

    ooooh! j’adore « le portrait de dorian gray »! >_< et j'aimerais beaucoup lire "orgueil et préjugés", le film adapté est très beau!
    je n’ai pas eu beaucoup de temps pour lire, cette année ;_;
    mais les livres que j’ai préféré, cette année comme celles d’avant, sont:
    « dolce agonia » de nancy huston. merveilleux! du pur genie! *o*
    « ni d’ève ni d’adam » de amelie nothomb….j’aime beaucoup ses livres, particulièrement ses « auto biographies modifiées »…
    la série des « chroniques des vampires » d’anne rice, mais je ne les ai pas encore tous lus…
    les histoires d’egdar allan poe, surtout celle de l’homme qui va sur la lune! *o*
    les pièces de marivaux, de molière
    les « fleurs du mal » de baudelaire
    « 24 h de la vie d’une femme »

    et encore bien d’autres…

  7. Eleonora

    …..je rajoute aussi « le magasin des suicides » de jean teulé, c’est à lire! >_<

  8. Miwa

    Ahhh Roald Dahl c’est l’auteur qui m’a passionée quand j’étais petite, tous les livres de lui que je trouvais à la bibliothèque je les lisais ! L’auteur de mon enfance. ^^
    Clémentine a parlé de « A little Princess », eh bien ce livre est dans mes classiques à moi aussi <3, je pense d'ailleurs que toute lolita aurait de l'interet à le lire... Et il y a l'anime Princesse Sarah tiré du livre qui m'a fait rêver quand j'avais 12 ou 13 ans :))).
    En ce moment avec le bac je ne trouves pas le temps de lire, je soulignerai quand même que j’apprécie beaucoup une des œuvres étudiées en classe, Les Liaisons Dangereuses de Laclos. C’est vraiment bien écrit et on se prends à être du côté des libertins, même si l’ordre est rétabli à la fin… Mais la pauvre Cécile tout de même. J’adore la Marquise de Merteuil, considérée comme abjecte par beaucoup, elle n’en est pas moins la plus intéressante ! On etudie le film aussi, qui est très beau, des costumes magnifiques, les décors tout aussi beaux et des acteurs très convaincants (Glenn Close dans le rôle de Merteuil <33... Et l'actrice dont j'ai oublié le nom -- '" qui fait Madame de Tourvel !)
    Oh mais je me passionne ! : )
    Enfin, je lis par episodes à cause du manque de temps, le roman de Hugh Laurie, cet acteur est mon idole x). En anglais par contre ^^, « the gun seller ». Un bon moment, j’adore son humour.

  9. Nekotan

    Pour ma part j’ai commencé Fascination il y a peu de peu de temps, je suis aussi en train de lire Les Misérables (l’énorme édition écrit en tout petit). Le livre que je lis le plus souvent est sans aucun doute Alice au Pays des Merveilles (et sa suite), je le lis au moins une fois par semaine >.< Je serai bien tenté de lire Orgueil et Préjugés, j'ai été tellement émue pas le film... mais je le commencerai lorsque j'aurai fini mes autres lectures.

  10. La Mome

    la photo a été prise dans tes toilettes?

    En ce moment je termine Tom Sawyer en version originale, le vocabulaire américain du 19ème siècle est un peu dur, cela rend la lecture difficile mais il y a des passages vraiment irrésistibles! Après j’attaquerais peut-être la 2nde partie des récits de voyages de Lewis et Clarke, une expédition traversant l’Amérique au début de sa « découverte ».
    Les nouvelles pour adultes de Dahl font aussi partie de mes favoris.

    Parmis mes livres incontournables, je dois citer Martin Eden (J. London); Little Women (LM. Alcott), San Antonio (j’en lis toujours 4/5 d’affillée, une fois par an. Parfait pour remonter le moral et occuper le temps en avion)
    En fait il faudrait vraiment que je fasse une vraie liste de mes livres préférés, j’ai tjrs du mal à me souvenir lorsqu’on me pose la question… Je t’envoie ça!

  11. Nella

    The picture of Dorian Gray, a été l’oeuvre que j’ai étudié au bac L en option anglais. J’ai adoré, et je lis très souvent aussi!! C’est une de mes classiques. Je ne le lis qu’en anglais, je n’ai jamais réussi à le finir en français… j’ai trop pris l’habitude!

    Sinon mes incontournables sont: George Orwell (la ferme des animaux, 1984…) et le procès de kafka… je le lis souvent. J’aime bien les histoires qui ne sont pas forcément logiques.

    J’ai relu Autant en emporte le vent dernièrement. J’aime autant le livre que le film!

    A part ça, j’ai toujours adoré « le chat qui parlait malgré lui », que l’on m’a offert pour mes 8 ans. Je ne peux pas me passer de ce conté… pareil pour les contes de la rue broca!! (sorcière, sorcière, prends garde à ton derrière!!!)

    J’aime aussi les Bronté (jane eyre reste cependant mon favori), et pleins d’autres choses…

    Après je peux quasiment tout lire, sauf si ça fait peur et j’ai enormément d emal avec les policier (a part Hercule poirot de A.Crhistie) et les histoire à l’eau de rose (enfin qu’en y a QUE ça. Je ne suis pas romantique… )==> je n’ai pas reussi à finir Twilight par exemple. L’heroine m’agace… Grrrrrr. Je lis même beaucoup de livres religieux, j’ai lu la Bible (sisi) et le kamasutra (qui au passant est un très beau poème sur l’art d’aimer, de paraitre et de séduire… mais malheureusement les occidentaux le réduisent aux positions… dommage car c’est vraiment très beau à lire!!! xD)

    Pour finir, je suis passionnée par l’histoire je lis beaucoup sur le sujet, j’ai a peu près écumer tous les livres sur Marie Antoinette, mon préféré est un livre très historique, de 1944 (je crois) « fautes et malchances de MA ». j’aime beaucoup aussi le personnage de Elisabethe, soeur de Louis XIV, femme très pieuse et qui est restée jusqu’au bout fidèle à la famille royale jusqu’à l’echaffaud!

    Dans cette catégorie, j’ai lu dernièrement « la belle chocolatière », qui retrace la vie (romancé) de Bernadette soubirou et les apparitions de la vierge à Lourdes. Et là je suis en train de lire des extraits historiques du procès de Marie Antoinette. (Zoe m’a preté un livre sur les 76 jours de la reine à la Conciergerie qui m’a donné envie de documenter davantage!).

    @ La Môme Néant: j’aimais bien Tom… dans le dessin animé xD Je n’ai jamais pu lire le livre, jamais réussi à le finir… Y_Y

  12. Alwett

    Puisque je vois qu’il y a ici des fans de La Petite Princesse de F.H. Burnett, je me fais un peu de pub…
    Sachez que j’en sors une adaptation légèrement steam-punk en BD chez Soleil dans ma collection Blackberry en septembre prochain. Le titre est « Sara, petite Princesse ». Vous pourrez en voir plus sur mon blog : http://blackberry-strawberry.blogspot.com/

    Quant à toi François, comment, tu n’as pas aimé « Bizarre, bizarre » ? Mais bon, il faut dire aussi que le titre Français est une honte. Le titre original est, je crois, « someone like you » (ou as you, je ne sais plus) qui signifie grosso modo exactement l’inverse.
    Bon, personnellement, Roald Dalh a toujours été avec Tonino Benacquista, mon novelliste culte.

  13. kourai

    C’est un sujet vraiment intéressant!
    Je lis également beaucoup, mais c’est souvent par période.
    Mon livre incontournable est justement Orgueil et préjugés, je le lis au moins une fois par an si ce n’est plus. C’est toujours vers lui que je me tourne quand je ne sais pas quoi lire!
    Sinon Jane Austen est vraiment un des auteurs que j’affectionne.
    D’autres livres me sont précieux, comme L’écume des jours de Boris Vian (ma mère ma donné son livre, il lui a donné l’idée de mon prénom).
    Autrement je lis beaucoup de fantasy, avec des auteurs comme M.Z.Bradley, avec sa série La Romance de Ténébreuse mais aussi son cycle sur Avalon.
    Et puis j’aime beaucoup les romans policiers comme ceux d’Anne Perry, auteur qui a connu une histoire tragique dans son enfance( elle a été complice de meurtre ) un fait divers adapter en film: Les créatures céleste.
    Sinon des livres qui m’ont marquée je pourrais en citer une liste extrêmement longue…
    Mais actuellement, je lis énormément de BD pour des raisons professionnelles et c’est vraiment très intéressant

  14. Emilie

    J’adore Oscar Wilde et Roald Dahl *-*
    Je ne me souviens pas de « Bizarre Bizarre », pourtant je suis sûre de connaître le nom. Mon tout premier livre lu seule et par moi-même, c’était justement « la potion magique de Georges Bouillon » ^^

    Alors, qu’est-ce que je lis en ce moment…
    Je viens juste de terminer « L’Etrange Vie de Nobody Owens » de Neil Gaiman (à chacun de ses romans, j’aime un peu plus encore cet écrivain);
    là, j’ai plongé dans un livre d’Hélène Grimaud, « Leçons particulières », prêté par une amie avec qui j’ai une passion commune: le piano (Hélène Grimaud est une grande pianiste, ainsi que la fondatrice du Wolf Conservation Center).
    Après cette lecture, j’hésite à continuer avec la noirceur de Pierre Bordage ou la poésie de Léa Silhol.

    Quels sont mes livres incontournables ? Je vais essayer de faire court, exercice difficile…

    Celui qui arrive en tête de liste est un livre de cuisine, donc je le laisse de côté x)

    Puis quelques Terry Pratchett (je cite au pif: « le Père Porcher », « les Zinzins d’Olive Oued », « les Petits Dieux »… mais je trouve tous les tomes du Disque-Monde excellents, quoiqu’à des niveaux différents);
    « American Gods », de Neil Gaiman;
    « le Seigneur des Anneaux » et « Bilbo le Hobbit », J.R.R Tolkien;
    les Harry Potter;
    « L’Histoire Sans Fin », de Michael Ende (beaucoup moins simpliste que le film O-O);
    « la Sève et le Givre », de Léa Silhol;
    « Entretien avec un vampire » et « Lestat le vampire » d’Anne Rice;
    « le Procès », de Kafka;
    « Les androïdes rêvent-ils de moutons électriques ? » (Blade Runner) de Philippe K.Dick;
    les contes de Maupassant, d’Edgar Poe, les nouvelles de Lovecraft;

    en poésie: « les Fleurs du Mal » de Baudelaire, « les Illuminations » de Rimbaud et « Alcools » d’Apollinaire;

    en BD: « Garulfo », « Sillage », « la Foire aux Immortels » (Enki Bilal);

    etc, etc…

  15. Mitsüki

    J’avoue, je n’en ai pas autant à dire que les autres, même si j’adore lire, je suis une flemmarde en puissance (du coups, je lis, relis et rerelis les 20 seuls manga que j’ai dans ma biblio).
    La plupart du temps, je lis quand c’est pour les cours, mais quand je lis, je lis. En littérature, j’adore, j’aime, je suis folle de Zola et son naturalisme, mais ça ne m’empêche pas de… moi aussi (et avec honte à cause de mon frère) de lire Twilight, même si je bloque un peux au milieux du tome un…
    Mes livres incontournables ce sont des classiques « lolita » on va dire, mais même si je n’étais pas lolita je les adorerais, Alice au Pays des Merveilles, mais surtout les Malheurs de Sophie, je suis fan de ce livre, j’étais fasciné quand j’étais petite, et je comprend enfin parfois, l’acte incroyable que pouvais faire cette petite fille (tuer des poissons rouges, quand on est petit ça parait anodins et on ne s’en rend pas compte, mais finalement c’est un acte assez grave, puisqu’elle les tus, et ça, sans s’en rendre compte)…

  16. Anonymous

    pour ma part, je termine « Les contes de crime » de Pierre Dubois, et c’est vraiment original.
    Maleen

  17. Mlle Coquelicot

    En ce moment, je lis du Jules Verne et tout ce qu’Enki Bilal a pu dessiner et écrire.
    En ce qui concerne les lectures que j’ai adoré : tout Edgar Poe ;le Portait de Dorian Grey; la trilogie de « A la croisée des mondes » de Philip Pullman ; « Alice au Pays des Merveilles » bien sûr, mais aussi « de l’autre côté du miroir et ce qu’Alice y trouva »; du Zola; « le meilleur des mondes » de Aldous Huxley; « Bel-Ami » de Maupassant… Il y en a d’autres, mais ils ne me viennent pas à l’esprit pour l’instant.
    … Je me suis forcée à finir la Princesse de Clèves, je n’ai pas du tout accroché (pareil que pour « le rouge et le noir ».De grands classiques pourtant, honte à moi !).
    Bah, il en faut pour tous les goûts.

  18. Maud Amoretti

    Chère Clémentine,
    c’est amusant de voir que tes gouts littéraires ressemblent à ta musique. (j’espère que je en me trompe pas en disant cela… mais dans le bon sens du terme!) En tout cas, toute une collection d’écrivains que je ne connais pas trop. Mon dernier truc en fantasy doit être La Compagnie noire…

    Chère Momoberry,
    voilà qui m’intrigue… ça me donne envie de lire Katherine Mansfield! J’avais lu un livre de Virginia Woolf mais je ne me souviens plus de titre… quelle honte!

    Chère Heiwa chaaaama,
    moi aussi j’adooore les quatre filles du docteur March! Et Matilda! Et Pure Trance(qui est à mon avis, le sommet de Mizuno Junko, le reste étant seulement mignon). Anne Rice reste un de mes coups de cœur de mes années lycée: Lestat m’a beaucoup plu comme personnage. J’ai décroché au Voleur de corps, trop léger, peu inspiré.

    Chère Luana,
    bon sang mais encore une écrivaine que je connais pas… Mireille Calmel, dites-vous? Si ça continue, je vais passer ma vie à lire et je ne finirai jamais mon (Gothic)Lolita… en espérant qu’Audrey ne lise pas ces commentaires…

    Chère Eleonora,
    vous parlez à mon cœur! Baudelaire, Marivaux, Zweig, Poe, … que des écrivains qui m’ont fait. Plus jeune, il m’était impensable de sortir sans mes fleurs du mal ou le spleen de Paris.

    Chère Miwa,
    Les liaisons dangeureuses: excellent livre!
    Connaissez vous ce remake américain « Sex Intentions » qui malgré son titre affreux est très intéressant. Les personnages sont excellemment bien adaptés à des adolescents. Et c’est très amusant de voir certains acteurs habitués aux rôles de puritains se retrouver à devenir malsains. Je ne l’ai pas vu depuis une dizaine d’années, il se peut que ce soit nul finalement… il faudrait que je le revois.

    Chère Nekotan,
    Alice est aussi un livre que je relis régulièrement… les mondes oniriques me fascinent. Je vous recommande certains poèmes de HP Lovecraft(Kadath notamment) qui ont des inspirations uniques!

    Chère Môme Néant,
    voilà mon secret percé à jour… grrr! Pour ma défense, je dirais que c’est le seul endroit où on peut être tranquille: fermé à clef, personne ne peut rentrer et on peut toujours prétexter un transit difficile pour justifier la lecture de la fin d’un bon bouquin!(je ne suis pas très fier… tu me le paieras!)
    Tpm Sawyer dans le texte? C’est effectivement courageux! A une époque je lisais Shakespeare en anglais… c’était terrible au début puis je me suis habitué.

    Chère Nella,
    ooo j’aime bien les sœurs Brontë moi aussi! Les hauts de hurlevent! Quel livre!!! La première édition que j’ai acheté avait été « détournée » par le libraire(ça ne pouvait être que lui!) avec des annotations salaces dans les marges. C’était tordant! Surtout que c’était adapté au récit, le style aussi. Quel fou rire! Cette même édition m’a été dédicacé par Judith Vittet(l’actrice qui interprétait Miette dans La cité des enfants perdus): c’était le seul truc que j’avais sous la main ce jour là… chouette rencontre: dans un sous sol de pizzeria à St Germain des près.
    Le procès de Kafka est pour moi aussi un livre important, tellement important.

  19. Maud Amoretti

    Chère Audrey,
    le titre est vraiment aux antipodes du sens original… sans en dit long sur les talents du traducteur… les histoires étaient agréables mais rien de vraiment extraordinaire… je n’ai pas été transporté.
    Benacquista? oooh oui oui!!! Formidable!

    Chère Kourai,
    Boris Vian! Tout Boris Vian!
    J’ai vu le film Créatures Célestes. Je l’avais vu en import, deux ans avant qu’il ne sorte chez nous. C’était une cassette anglaise. Quand le film s’est terminé, je suis resté sans rien dire, sans bouger, pendant 15 minutes puis j’ai éclaté en sanglots. Quand j’y repense, j’ai toujours un pincement au cœur. C’est un de mes films préférés. Il faut que je lise les livres de Anne Perry maintenant…

    Chère Emilie,
    J’adore Bordage(j’ai fait des illustrations sur la prépublication de L’évangile du Serpent) et Gaiman aussi(j’ai lu il y a peu De bons présages, coécrit avec Pratchett justement: c’est géééééénial!!!).
    Que dire de P K Dick… impossible de résumer… Avez vous lu Ubik? Et les autres? Tous les autres?
    Il ne faut pas me lancer en SF, ça pourrait être long… Aaah, le cycle de Dune, Hyperion, et j’en passe!

    Chère Mitsuki,
    que je suis content: quelqu’un lit les Malheurs de Sophie! Je croyais être le dernier! Quand j’étais petit, j’avais lu et relu une adaptation en BD qui était d’excellente facture à mon souvenir… j’aimerais bien remettre la main dessus, et relire le livre par la même occasion!

    Chère Maleen,
    Les contes de crimes est un livre vraiment bien foutu, quelle originalité! C’est le premier livre que j’ai lu au moment de mon expatriation au Japon, il y a dix ans. Un excellent souvenir!

    Chère Mlle Coquelicot,
    Jules Verne est une de mes références ainsi que le dicton du capitaine Némo: Mobilis in Mobile. Une référence immense dans une si courte phrase!
    Aaaah Maupassant! Bel ami!
    Par contre Bilal… il m’est indigeste, en BD, en film. En personne? Je ne sais pas… jamais rencontré cet animalz là.
    Le rouge et le noir fait partie des livres punk de son époque. L’histoire de sa publication est proche de celle de mon Petit Chaperon Rouge… même si ce dernier ne fera certainement pas date dans l’histoire de la littérature illustrée… bouhouhou!

  20. Clémentine

    Haha, c’est certain que mes lectures m’inspirent dans l’écriture des paroles ^^.
    D’ailleurs à ce sujet je me permets de te signaler qu’il y a deux nouveaux morceaux sur notre myspace ;).
    Bizarrement j’ai lu peu de choses en fantasy pure, j’ai une préférence pour le roman noir à la base. Mais en ce moment je suis en plein dedans ^^.

  21. Emilie

    Ah De bons présages, excellent 🙂 C’est d’ailleurs avec ce livre que j’ai découvert Gaiman.
    Oui, j’ai lu Ubik, tout simplement génial ! J’en ai lu d’autres: le Maître du Haut Château, Substance Mort (qui m’a fait pleurer à la fin), Loterie solaire, Au Bout du Labyrinthe, Nick et le Glimmung (drôle de livre pour enfants !), plusieurs recueils de nouvelles, et je dois en oublier.

    Je n’ai pas encore lu de Dan Simmons, il faudra que j’y remédie…
    Dune est aussi un de mes livres cultes, j’aurais pu le rajouter à ma liste ci-dessus ^^

  22. rosedechocolat

    En ce moment je lis « La Princesse De Clèves » .^^ J’aime beaucoup lire même si je n’en ai pas beaucoup le temps… J’aime la Littérature Romantique du XVIIIème Siècle mais également celle du XIXème!
    J’ai également le « Liaisons Dangereuses » que je vais commencé sous peu .^^
    Sinon j’aime beaucoup les oeuvres de Jane Austen mais je n’ai vu que les films et je n’ai pas encore pus lire les livres .u__u Je relis aussi régulièrement les oeuvres de Lewis Caroll qui sont une véritable source d’inspiration et de méditation ainsi que différents contes tel que ceux de Pérrault, Mme d’Aulnoy, Grimm. . .
    J’aime beaucoup la littérature de Rousseau (notament « La Nouvelle Eloïse »!) ainsi qu’Edgar Poe et Balzac .^^

    Et au final de quoi traite ce receui de nouvelle: « Bizarre Bizarre »?? .0_o

  23. L.

    Pitit coucou François pour te dire que je serais bientôt de retour, promise promise… Je ronge mon frein en attendant la liberté de l’âme post-concouresque !

    Juste pour dire qu’il y a un paquet de gens de goût par ici (normal, diras-tu, c’est l’essence du GL), on dirait bien ! Sachant que je vais défendre haut mes couleurs ici en annonçant sans ambages et avec beaucoup de parti-pris que le top du top du top de la littérature (non négociable) tient à :

    1) Côté classiques :

    – Sir William Shakespeare, forcément, et forcément, Hamlet et Romeo and Juliet en tête. Quand on écrit comme ça (fond et forme)… On ne redoute plus rien.

    – Novalis (Friedriech Von Hardenberg) (orth ?) et notamment ses Hymnes à la Nuit, pour leur puissance évocatrice, mais aussi pour leur manière d’empiéter sur le réel et d’interagir avec la tragique biographie de l’auteur (une histoire dans l’histoire, en somme). Par extension, aussi, nombre de poètes ayant appartenu au courant Romantique : Keats, Leopardi, Heine, Hugo (version Contemplations…). Un courant basculant certes souvent dans la caricature, mais riche d’images, d’émotions et d’une sincérité peut-être naïve, parfois, mais qui devrait rester le fondement exclusif de toute démarche créatrice. On pourra établir des liens avec Yeats, Wilde, et tant d’autres, d’ailleurs…

    Pour le reste, mes études littéraires m’ont appris à détester la Grande Littérature. A raison, j’en suis convaincu.

  24. L.

    2) Catégorie qui devrait être classique mais qui ne l’est pas parce que les gens qui créent les catégories ne comprennent rien à ce qu’ils font (c’est bien connu) (j’avais prévenu, hein, pour le parti-pris) :

    – Bradbury : forcément. On parle plus haut de novelliste culte, ben là, de mon point de vue, c’est vraiment le haut du haut du pavé (fond et forme). Il y a tant de magie, d’intelligence, de poésie, de fond et de forme dans l’écriture de ce Ray là que c’est à en avoir des complexes. Certes, certaines de ses nouvelles « classiques » sont assez ennuyeuses mais dès qu’il se pique de parler d’enfance, de fantastique ou de SF, il n’écrit plus, il accomplit des miracles. Je ne connais personne qui soit susceptible de rivaliser avec l’excellence et l’inventivité de ses nouvelles, et rien que la structure narrative des Chroniques Martiennes (« tout » autant que « somme de parties ») ne peut qu’imposer le respect. Il faudrait aussi parler de l’incontournable « Foire des Ténèbres »… Argl. Curieusement, Farenheit se retrouve un peu à la traîne, quand on envisage l’ensemble.

    – Michaël Ende : L’Histoire sans Fin, forcément (mais aussi ses autres œuvres, trop difficiles à trouver, hélas. Momo est un chef d’œuvre aussi). Encore un auteur au style étourdissant, avec un fond en adéquation. On n’imagine pas la puissance thématique et la portée supérieure de ce classique-sans-l’être tant qu’on ne l’a pas étudié sous l’angle de l’identification. De plus, toutes les idées y sont remarquables, le style est d’une fluidité et d’une richesse spectaculaire… Franchement, rien qu’à l’idée qu’il soit en concurrence avec Harry Potter en librairie (et que cette concurrence soit à son désavantage), je trouve ça navrant. Non qu’Harry Potter soit foncièrement mauvais… Mais il n’est pas foncièrement bon non plus. En matière d’imaginaire, une fois débarrassé de ses fanfreluches et de sa poudre aux yeux, il reste relativement pauvre, et c’est justement ce qui lui a valu d’avoir untel succès. Il a su rester accessible, et dépayser sans dérouter, ce qui en fait quelque chose de très sympathique, mais aussi très en deça de sa réputation.

    – Philip K. Dick : là encore, des nouvelles magistrales. Des romans très inégaux, par contre, sur le fond comme la forme, mais qui touchent à la grâce lorsqu’ils sont le fruit d’une véritable volonté personnelle, comme avec Substance Mort et surtout, surtout, surtout, les incontournablissimes derniers qui forment la fausse « trilogie divine » : Siva, l’Invasion Divine, La Transmigration de Thimothy Archer (orth. ?) et Radio Libre Albemuth (à lire en parallèle de la bio de l’auteur !). Siva et la Transmigration, notamment ™, sont de véritables bijoux d’atypisme et un régal de chaque page ! (à écouter d’urgence, aussi : l’opéra expérimental qui a été créé à partir de Siva ! Un must du goodies underground !)

  25. L.

    – Sans atteindre ce niveau, mais pas très loin derrière, je convoquerais aussi l’admirable et très inventif Neil Gaiman (qui, hélas, se laisse assez fréquemment vivre, dans son écriture. Coraline tient quand même de l’escroquerie, et comparé à un Bradbury, sur un thème identique, il se prend une sacrée gifle, non par manque de talent mais par fénéantise), le très très grand Terry Pratchet (d’une inventivité formelle qui, oui, devrait lui valoir d’être considéré comme écrivant de la littérature, mais dont le fond Parodic-Fantasy lui vaudra de rester dans la catégorie des génies méconnus, sans que les gens ne remarquent la systématique profondeur de son entre-les-lignes), Dan Simmons (pour les Hypérions. Le reste, bof bof quand même), Jack Vance (Tschaï, pour le voyage), et bien sûr l’ami Tolkien (quand même !)…

    Oh, et puis moi, aussi. Je suis sans doute celui de tous que j’ai le plus lu et relu, par la force des choses. Et qu’est-ce que c’est ch… euuuhhh du bonheur !

    Pour le reste, il y a toujours un auteur ou deux qui arrivent à me surprendre agréablement de temps à autre (plus en termes de réusmé de couverture, hélas, que de contenu proprement dit), mais sans plus et, hélas (toujours), avec de gros bémols. Le monde de la littérature, pour moi, est le domaine artistique le plus sclérosé de tous (et donc « limité dans ses horizons »), par des questions d’ego et/ou de visées commerciales qui ont tendance à vite m’énerver. Du coup, je ne lis pas beaucoup, alors que j’adore ça.

    Les gens, aujourd’hui, écrivent pour qu’on dise qu’ils sont géniaux, et ça se sent trop dans leurs lignes. Et quand ce n’est pas le cas, ils écrivent pour vendre, et ça se sent aussi (ex : Abarat, de Clive Barker. Franchement, ce gars décide de se faire son propre Alice au Pays des Merveilles, il signe plusieurs centaines de magnifiques illustrations couleurs, il crée un monde complexe, vaste et original, tout ça pour resservir au final des ficelles narratives vieilles comme le monde, c’est désespérant…).

    Oh et puis, vu qu’on parle BD, je convoquerais cette fois les œuvres de Clamp, forcément, notamment Tokyo Babylon sur le fond, et Clover sur la forme, ce dernier apportant énormément au genre sur le plan narratif et lui ouvrant enfin d’autres voies hors des sentiers battus (suivies par l’auteur de Platina, d’ailleurs…), mais qui ne sont jamais qu’un tâtonnement, une piste à méditer comme à approfondir. Dans l’ensemble, hélas, le monde de la Bd évolue trop lentement à mon goût, pour des questions éditorialistes et/ou de rigidité de public, ce qui fait qu’on a souvent tendance à resservir sans cesse les mêmes recettes (fond et forme) ou à copier le cinéma et/ou la littérature (en en copiant aussi, voire surtout, hélas, les défauts actuels). Question manga, le premier volume de Next Stop, aussi, apporte un vrai quelque chose à tout ça. Et heureusement, côté Europe, on a quand même un Corto Maltese pour sauver l’honneur ! (et bientôt un Fanfan, on espère tous !).

    Le fait est que le genre BD n’en n’est toujours qu’à ses balbutiements, de la même façon que celui du roman de Fantasy, qui sont sans doute les deux domaines artistiques qui ont le moins évolué depuis leur création… Bizarre, bizarre… Mais du coup, tout reste à faire dans ces domaines (ou presque), alors c’est d’autant plus intéressant de s’y… intéresser ! (et de s’y coller, aussi !) (oui parce que ce n’est pas tout de râler ; ) )

    Et voilà, j’ai encore été très polémique, mais parce que je suis un passionné ! Etre très critique est pour moi une marque de respect vis à vis du domaine auquel je m’intéresse… Parce que c’est comme ça qu’on avance !

    Ceci étant, je ne suis pas aussi rigide qu’il y paraît : sur ces questions, chacun a le droit d’avoir ses goûts, sa vision, son idéal, sans que l’un soit supérieur à l’autre !

  26. Nekotan

    Ca y est, je me suis mise aux malheurs de Sophie et sincèrement je ne suis pas déçue. Je dois bien avouer que dans le chapitre des poissons et dans celui de l’abeille la petite fille fait preuve d’une naïveté cruelle qui me fascine totalement. Sinon cela j’ai terminé T.R.E.F.L.E (clover) de CLAMP : un chef d’oeuvre selon moi. Certes c’est un manga mais les graphismes sont époustouflants et l’histoire juste magnifique.

  27. Maud Amoretti

    Chère Emilie,
    De Dan Simmons, Hypérion et Endimion sont incontournables. Mais aussi le Chant de Kali, pas du tout SF, mais une sorte de descente aux enfers redoutables! Vraiment terrifiant! A lire!

    Chère Rosedechocolat,
    Bizarre, Bizarre sont de courtes nouvelles sur des faits divers soit disant bizarres. Le titre anglais est effectivement plus approprié… Ce titre français m’a induit en erreur et a déçu ma lecture, je m’attendais à retrouver l’imagination incroyable de Dahl mais non… En le lisant je me disais qu’il m’était arrivé des choses bien plus étranges… et de ce fait, j’ai arrêté ma lecture.

    Cher L,
    je n’ai jamais lu Bradbury… il va falloir que je m’y mette…
    Je suis tout à fait d’accord sur Gaiman et son irrégularité. Coraline était vraiment une escroquerie! Avec un tel thème pourtant! De même pour Clive Barker: des idées incroyables mais aucune n’est exploitée. J’en ressort frustré à chaque lecture. Du coup, j’ai arrêté.
    Je ne te trouve pas du tout polémique. A moins d’avoir raté un chapitre… tu le dis toi même: chacun ses gouts! C’est bien pour ça que je posais cette question, je voulais en savoir plus sur les j’aime/j’aime pas de tout le monde.
    Et je vais relancer la même conversation en musique je pense. Et en cinéma, je sens que tu es prêt à m’écrire un roman captivant! Hihi!

    Chère Clémentine,
    je vous ajoute aujourd’hui aux liens!

    Chère Nekotan,
    Je crois avoir le premier volume de trèfle mais je l’ai lu il y a bien 11 ans et mon souvenir est trèèèès vague…
    Pour moi, la littérature se propage jusqu’à la BD: il n’y a aucun problème à parler manga dans ce billet. C’est ce que tout le monde a fait! Tant mieux!

  28. L.

    JAMAIS LU BRADBURY ? !!!!!!!

    Ha ben alors ça !

    Oui, il va falloir t’y mettre, et autant dire que je t’envie, là, parce que du coup, tu as un paquet de trucs magnifiques à découvrir sous sa plume : univers, émotions, réflexions, sentiments, taches d’ombres, éclats de lumières, masques vénitiens et cauchemars d’enfance… Ce qu’il est écrit est si sensible et intelligent qu’il n’y a littéralement pas de mots justes pour en parler. Je conseillerai juste d’éviter les nouvelles de « littérature générale » que je trouve incroyablement ennuyeuses, et de commencer par Farenheit si tu veux y aller en douceur. Ceci étant, dans l’idéal, on ne commence pas en douceur, on y va à fond, tout de suite, sans tarder, avec les fameuses Chroniques Martiennes et la Foire des Ténèbres !

    Je m’avance peut-être un peu mais à mon avis, tu ne peux qu’accrocher… Je suis sûr que dans ses thématiques, ses manières de les traiter et son écriture, tu devrais trouver des passerelles avec ton propre univers, voire avec ta propre manière de ressentir les choses…

    Mais qu’est-ce que tu attends ? ! Tu devrais déjà être chez ton libraire favori !

    Pour Coraline : oui, le thème était excellent, mais vraiment traité à la va-vite, sous prétexte que l’ouvrage s’adressait aux plus jeunes. Mais pour Stardust, sans tomber dans les mêmes travers, on reste un peu sur sa faim une fois le livre fermé parce que son écriture et ses inventions y sont tellement savoureuse qu’on se dit qu’il aurait quand même pu essayer de faire plus volumineux (la matière, il l’avait… Hélas, il reste en surface de son monde, à nouveau, et même si le livre est très bon, il n’en demeure pas moins qu’il aurait pu être bien bien meilleur avec juste un peu de travail supplémentaire) (non une question de capacité, mais juste de volonté). Au fait… Tu savais qu’il avait bossé avec Yoshitaka Amano ? Ils ont signé un épisode de Sandman ensemble (je me suis rué dessus, tu penses bien !).

    Pour Clive, je suis complètement d’accord. Il a « le truc » mais il le gâche et c’est déprimant.

    Pour Simmons, je diverge un peu ! J’ai vraiment été scotché par les deux Hypérion, mais par contre, les deux Endymion, bon sang, quelle déception Je les ai acheté au prix très fort le jour de leur sortie et j’ai vraiment été énormément déçu (idem pour Corto, sauf que lui ne les a pas payés, évidemment. C’est sa marque de fabrique…). ça vient peut-être de la traduction française, mais j’ai trouvé la narration à la première personne et au présent tristement indigeste et pour couronner le tout, peu maîtrisée (ce qui tranchait étrangement avec l’extraordinaire qualité formelle des précédents volumes), pesante… Mais il faut dire que j’avais tellement accroché aux deux autres que ça a joué dans ma désillusion ! Pour l’anecdote, le truc hallucinant, c’est que le dénouement christique de l’Eveil d’Endymion était à l’identique celui que j’avais imaginé pour une de mes premières Bds (bien sûr, je ne suis jamais arrivé jusque là, mais je l’avais pensée…) ! Troublant !

  29. L.

    Tant mieux si je n’ai pas l’air trop polémique : c’est juste que j’ai des jugements assez tranché sur la bande dessinée européenne ou la littérature d’aujourd’hui mais d’une part, je ne généralise pas, d’autre part, ce n’est pas de la vraie critique, juste de la déception de constater que souvent, on se contente de reproduire des recettes basiques plutôt que d’essayer d’innover. et de faire progresser des choses qui, j’insiste, n’en sont jamais qu’à leurs balbutiements !

    C’est pour cela aussi que je citais CLOVER qui, pour moi, bien que toujours tâtonnant, représente bien cette volonté d’avancer, et je ne peux qu’être très content que Nekotan ait apprécié ce manga qui, pourtant, comme tu l’as si bien souligné toi-même, a plus d’une dizaine d’années au compteur… Et hélas, quand on le compare aux productions actuelles de Clamp, sur le fond comme la forme, on ne peut qu’être amer face à cette régression (même si leurs titres restent sympathiques).

    J’en profite donc pour faire la Pub en écho au com’ de ladite Nekotan : CLOVER vient juste d’être réédité, en volume double (il y aura donc deux volumes publiés en tout. Le premier est un One Shot qui peut se lire indépendamment de la suite. Il retrace l’intégralité de l’histoire principale. Le second reviendra sur deux flashbacks articulés autour des personnages « secondaires », Oluha et Ran… Et ils sont même meilleurs que le One Shot, bien qu’assez difficiles à comprendre à cause d’une VF très confuse contenant des erreurs). Même si la précédente édition était très chouette et élégante, cette réédition a comme gros avantage de proposer le sens de lecture originale au lieu des planches retournées. Malheureusement, si un soin important a été apporté à la traduction initiale, les quelques erreurs et maladresses qu’elle contenait n’ont pas été corrigées… Mais ça reste du détail ! Donc à vos porte-monnaies, tous et toutes (y compris toi, François !) (tu ne pensais quand même pas y couper, si ?).

  30. L.

    Enfin, pour conclure, s’il y a une chose que m’ont apprise mes études littéraires, c’est bien que la Littérature, ce n’est jamais que ce qu’on s’accorde à reconnaître comme tel. C’est donc très subjectif, comme notion, et il n’y a pas de réalité objective qui corresponde. A chacun, donc, de s’inventer la Littérature qui lui ressemble, d’attribuer ce titre à ce qu’il reconnaît comme tel, ce qui le touche, ce qui le fait vibrer parce qu’un bon livre, c’est ça et rien que ça. Même s’il est d’intérêt public qu’effectivement, l’enseignement « impose » ses canons esthétiques pour préserver les grandes oeuvres (reconnues telles) de notre patrimoine, il ne faut pas oublier que la sélection a été opérée par des êtres humains, selon des critères identiques à ceux que nous mêmes pouvons invoquer pour justifier nos propres inclinations en la matière. Sans doute, par conséquent, certaines œuvres ont-elles été préservées qui ne le méritaient pas nécessairement. sans doute, aussi (et c’est plus triste) certaines œuvres de qualité ont-elles été perdues parce qu’elles ne correspondaient pas aux critères subjectifs de qualité de l’époque à laquelle elles ont émergées.

    Il faut donc connaître les Classiques, mais pas les diviniser. « Classique », ça veut d’abord dire « étudié en classe ». Il faut donc les aborder avec respect, mais aussi distance et esprit critique, et ne pas se laisser « imposer » la littérature dont on ne veut pas. L’art, à mon sens, doit être liberté, et non contrainte. Il doit être plaisir, et non obligation. Chacun devrait donc, une fois sa formation « scolaire » achevée, se sentir libre de choisir SA Littérature et de ne pas en développer des complexes pour autant.

    La Bande Dessinée (et le manga), et c’est justement ce que Clover démontre à sa manière, peut aussi devenir Littérature, et pas seulement subjectivement, pour des questions de goûts, mais aussi parce qu’il explore d’autres rapports en terme de liens entre texte et images. Et ceux qui s’en tiendront aux seuls classiques manqueront inévitablement tout ça !

    Enfin bref, il faut que je fasse une thérapie d’urgence, moi, et que j’arrête d’oublier de prendre mes cachets.

    Rendez-vous est donc pris pour les côtés musiques et cinémas de la Force, alors ? Oh que oui, j’en aurais, des choses à dire (on ne change pas une équipe qui saoule !) : )

    En tout cas, ce billet-test était une super idée, et les suites qu’il a eu ont été très riches et intéressantes ! Encore une initiative dont tu peux être fier !

  31. Maud Amoretti

    Chère Rosedechocolat,
    mais de rien du tout^^

    Cher L,
    Bon Bradbury alors. Dès que je reviens dans le monde des vivants, je m’y mets. Ca a l’air vraiment alléchant!
    Pour Simmons, essaye le chant de kali, c’est extraordinaire, tellement éloigné de ce à quoi il nous a habitué. Je crois que c’est son premier roman d’ailleurs…
    J’aime beaucoup nos classiques, Flaubert, Maupassant, etc. Mais je suis très critique de la BD française. Qui ne m’intéresse que très peu… quelques auteurs me plaisent énormément, c’est sûr mais ils restent rares…