Les Destructeurs, à l’imprimerie!

La livraison des fichiers à l’imprimeur est en cours. Cela n’a pas été sans mal… je vous rappelle mon dernier message concernant la couverture… vous n’allez pas le croire mais elle a encore changé!

Nous sommes passés de Charybde en Scylla. Cette couverture a été modifiée une cinquantaine de fois afin de coller parfaitement aux exigences techniques de l’imprimerie. Exécuter un fer à dorer sur une couverture en cuir (amis vegans, rassurez vous, c’est du simili-cuir) avec des embossages c’est un véritable tour de force si on veut conserver le graphisme de mon trait.

La voici enfin :

 

couv-destructeurs

Ce que vous voyez en jaune sera doré et en noir, ce sont des embossages, c’est à dire des zones de reliefs en creux. Ce que vous ne voyez pas, ce sont les tranches qui seront colorées en violet (un rappel des chardons qui sont sur la couverture et sur les pages de garde). Un hasard amusant fait que le code de cette couleur est Pantone 666. Un détail adorable n’est ce pas?

 

D’autre part, je vous confirme l’exposition à la galerie Arludik à Paris. Le vernissage aura lieu le jeudi 7 janvier. Vous y êtes bien entendu les bienvenus/es. Vous y verrez aussi les œuvres de Grégory Mardon.

afficheMardonAmoretti

En ce qui concerne la sortie de Les Destructeurs, elle est prévue pour mi-janvier. Cette fois-ci, il ne devrait plus y avoir de retard.

4 Responses to “Les Destructeurs, à l’imprimerie!”