Kokusyoku Sumire et François Amoretti, Aka ringo doku ringo.

 

Dernière chanson, dernière ligne droite pour Gothic Lolita. J’adore cette chanson, c’est celle de Blanche Neige. Quand je regarde cette vidéo, j’ai horriblement honte… impossible de parler clairement…

 

Les Kokusyoku Sumire ont vraiment été importantes à chaque page du livre. Gothic Lolita leur doit beaucoup.
Les paroles de la chanson L’Hymne des Otome ont été traduites et figurent dans le livre.

 

Il ne me reste plus que 4 images en noir et blanc…
Ca fait bizarre, c’est presque fini… après six mois à un rythme hallucinant. Je vais avoir un sacré contre-coup mardi…

 

Bon, refaites un tour ici mardi ou mercredi, je mettrai plein de nouvelles choses!

9 Responses to “Kokusyoku Sumire et François Amoretti, Aka ringo doku ringo.”

  1. Hell Strawberry

    Superbe représentation, je découvre les Kokusyoku Sumire (et oui personne n’est parfait mais vaut mieux tard que jamais) et je suis envouté.
    Bon courage pour la dernière ligne droite…

  2. Nekotan

    Quand je vois cette vidéo je me dis qu’il y a vraiment quelque chose qui ne tourne pas rond… Comment des artistes aussi talentueuses que sont Yuka et Sachi ne parviennent-elles pas à vivre de leur magnifique musique ? Tandis que ces espèces de pseudos « chanteurs », produits à la chaîne et dont la musique n’est que du réchauffé, une reprise d’une personne un tant soit peu créative, font des CD qui se vendent comme des petits pains et pire vivent de cela… C’est honteux. La musique n’est plus qu’une industrie aux mains de clones qui ne savent pas chanter et je trouve cela dommage.

    Pour ce qui est de ton texte, je trouve cela tout à fait acceptable, on comprend ce que tu dis ^-^

    Courage François, dernière ligne droite ! *envoi d’ondes positives*

  3. Princesse Sarah

    Il ne faut pas avoir honte, on a tous ete ainsi devant une assemblée plusieurs fois ^^

    Bravo pour votre rythme de travail, vous avez du avancé rapidement.
    L’integralite de votre article donne encore plus envie de voir le livre ^O^

  4. Emilie

    Wa le concert au Pachamama, que de bons souvenirs ^-^

    Pas évident de parler en public, surtout quand c’est de quelque chose qui nous tient à cœur… Mais c’est comme tout (ou presque): ça s’apprend. Dans mon cas, par exemple, c’est le théâtre qui m’a beaucoup aidée.

    4 images seulement ? C’est vraiment la fin de la fin ! Vivement fin octobre, que l’on puisse voir le résultat de tout ce travail 🙂

  5. Exit_Panda

    Huhu, moi qui me désespérait de trouver des possibles idées de présents pour mon anniversaire, je suis sure que votre Gothic Lolita sera un de ces cadeaux qui se compulsent avec admiration et qui se gardent au chaud dans une belle bibliothèque. J’ai vraiment hâte qu’il sorte pour envoyer ma soeur le prendre ^^

    Courage courage !