Japan Expo – juillet 2009

J’ai à peu près 53 millions de choses à vous raconter… mais je commence par l’événement le plus éloigné. Pas le plus éloigné, il y en a bien d’autres après encore.
Donc commençons avec la Japan Expo de cet été.

 

Je tiendrai un stand avec Kari Miaki, Hikari des Garasu no Kotorisya et Ayame des Adachi Kakoujyo.

 

Kari Miaki est une illustratrice qui est très impliquée dans le Lolita et ce, depuis longtemps. Dans ces dernières apparitions, on peut noter 7 pages sur Alice aux pays des merveilles dans le magazine Alice Déco et le livre illustré Aladin to Mahou no okaimono de Takemoto Nobara.

 

Hikari est elle aussi illustratrice. Avec Tsubaki, elles constituent le collectif Garasu no Kotorisya. Hikari n’a malheureusement pas de site internet… elle est tout aussi productive que Tsubaki mais sa démarche me semble plus artistique(je fais la différence entre artistes et illustrateurs: ces derniers étant plus des techniciens de l’art). Elle est la partie extravagante de Garasu no Kotorisya.
Certains d’entre vous l’ont déjà croisée à la Japan Expo de l’année dernière et lors de la tournée des Kokusyoku Sumire en 2007.

 
Ayame

 

Ces deux personnes sont mes amies, de très chères amies. Mais par contre je vais rencontrer pour la première fois Mademoiselle Ayame(en photo juste au dessus).

 

Factory

 

Adachi Kakoujo est un collectif composé de Adachi Ayame et Sugimoto Nishiki. Adachi est le nom de famille d’Ayame et Kakoujyo voudrait dire atelier de confection. Adachi kakoujyo est un groupe vraiment atypique: ils font illustrations, photo-montages, produisent toutes sortes d’images sur des supports délirants(notamment ces pantoufles en plastique repoussantes utilisées dans les toilettes au Japon), sont musiciens et même acteurs.
Adachi kakoujyo multiplie les collaborations. En musique, on les voit souvent aux côtés des Guru Guru Eigakan et des Kokusyoku Sumire(ces trois groupes deviennent le Guru Guru One Man show lors de leurs retrouvailles).

 

Adachi Kakoujyo

 

Ils sont aussi très proches des Garasu no Kotorisya: il me semble qu’ils organisent des marchés aux puces ensembles(marché aux puces où l’on trouve des merveilles que ce soit en vêtements ou en bibelots délirants) mais aussi d’autres petites choses. Comme je le disais, je ne les connais que très peu, surtout de réputation.
Je vous conseille d’aller errer sur leur site pour voir toutes ces ramifications.

9 Responses to “Japan Expo – juillet 2009”

  1. Maud Amoretti

    Chère Mitsu,
    oui et nous hisserons l’étendard lolita au plus haut!
    (hum hum, LaForêt sera là et nous paraitrons bien peu de chose à côté… snif…)

  2. Heiwa

    Finalement, tu n’as pas pu convaincre Kira Imai? Dommage. Mais ça fait quand même un super stand! 🙂 Je suis contente de savoir que Garasu no kotorisya va revenir cette année encore. J’ai un souvenir du dernier jour de Japan Expo où tous les stands du corner Laforêt étaient vides et il n’y avait plus que les Garasu no Kotorisya, toutes mignonnes sur leur stand qui faisaient des « bulles » et avec lesquelles nous avions joué à la « bulle/balle » ^^

    Je sens que je vais venir « zoner » de votre côté. Le corner Laforêt c’est bien pour le shopping mais il ya beaucoup trop de monde et c’est pas si intéressant une fois que tu as fait tes course! xD

    PS: je n’amène pas mes jolies robes à Trifoullis-les-canards. Pourquoi? Parce que mes parents ont développé une allergie très très vivace à tout ce qui se rapporte au lolita, surtout les vêtements! >.>;

  3. Maud Amoretti

    Chère Heiwa chama,
    Convaincre Kira relève du miracle: elle a en sainte horreur les langues étrangères… ça la paralyse… dommage…
    J’espère bien que tu viendras faire quelques dessins à nos côtés.
    C’est bizarre, je ne peux pas t’imaginer autrement qu’avec tes jolies robes… mon dieu! Tu mettrais un jean? Pire: un survêtement???
    Gyôôôôôôôôôôô!!!!

  4. L.

    Quelqu’un à quelque chose contre les survêtements, ici ? C’est pas GL, les survêtements ? Avec un haut-de-forme, un monocle, une jambe de bois, des gants et des moon boots, ainsi qu’une demi-cravate, ça devrait le faire quand même ! : )

    Encore un programme alléchant ! C’est à Paris, ça, si j’ai bien suivi ? ! Bon. Vu comment l’année se goupille, quinze contre un qu’ils vont encore me balancer un concours dans ces eaux-là (Emile) (blague très très nulle, mais inévitable) (et puis suis-je à ça près ?) !

    C’est bien là qu’il y aura Satsukiiiiiiiii, alors ? Ben le concours a intérêt à être important, dans ce cas ! (genre : l’élection de Monsieur Survèt Mouillé au Camping de Triffouillis les Wargs)…

  5. nella

    Hum quel stand sympathique!!! J’ai hâte d’y être.

    Par contre, j’ai oüïe dire par le comemrcial de la JE hier qu’il n’y aurait pas de stand Laforêt seuelemnt le défilé, et que ce serait surement leur dernière venue. T_T

  6. La Mome

    à ce propos, que montrera Miaki lors de la Japan Expo? Elle a de nouvelles illustrations à montrer? tu en sais un peu plus?

  7. Maud Amoretti

    Ouiiiiiiiii Satsukiiiiiiii!
    Tu ne viens pas et je te tape!
    Mais tu fais comme tu veux, cher L.

    Chere Nella,
    hummmmm…. de mon cote Fumiko et Maki (designer d’angelic pretty) m’ont dit qu’elles tiendraient des stands… je ne sais plus du coup…

    Chere Mome Neant,
    Oui oui, elle apportera papier a lettres, cartes postales et plein de petits bidules avec de nouvelles images! Elle non plus ne s’arrete jamais! Hehe!

  8. L.

    Hum. non. Je sais que cette derière ligne (très tolérante en apparence) n’est qu’un vil stratagème pour avoir Satsuki-Chan pour toi tout seul (en tout bien tout honneur, mais ça n’empêche pas : c’est très mesquin et je ne me laisserai pas avoir, moi, par un si grossier stratégème !)… Mais le calendrier sera-t-il clément avec pauvre-pauvre-L. ? L’avenir le dira !