Hata Aki? Ou un prétexte pour parler de tout autre chose?

les Kokusyoku Sumire, Hata Aki et Luli

Hata Aki

Si vous avez suivi ce blog ou celui de Loli-Pauline(maintenant disparu, le blog pas Pauline), vous avez déjà croisé le nom de Hata Aki. Il est vraiment difficile de trouver quoi que ce soit sur elle en langue européenne… je viens de passer 45 minutes à fouiller pour ne rien trouver d’intéressant.
De la première fois où j’ai rencontré miss Aki: elle faisait la première partie de Kokusyoku Sumire. Elle était aussi le MC de la soirée: 4 groupes lolitas(Shirou Tsukihiko(vocal Hata Aki), Kokusyoku Sumire, Luli et Stomach Patrol(quel nom!) au programme, entre très bon, un peu moins bon et perplexifiant.
Hata Aki faisait preuve d’un humour formidable, elle a animé la soirée remarquablement. Quand à sa musique, très bien aussi, très inspirée de celle de nos Violettes Noires cependant. Avant Hata avait un groupe de rock progressif et ce soir là sur scène elle a adapté ses anciens morceaux façon néo-classique. Le résultat était exceptionnel! Vraiment! Des morceaux comme Goburan ou Sekai nante owarinasai étaient parfaits! C’est dire: entendus une seule fois et leurs titres restent gravés dans ma mémoire. Bref, je suis allé acheter ses disques après le concert, les quatre. Terrible décéption, c’était ceux de son ancien groupe et il aurait fallu que j’aime le rock prog(à part quelque vieux machins comme King Crimson ou Magma…).

 

Enfin, deux ans après ce concert, en 2008 donc, Aki sort enfin un album néo-classique: Junketsu Kiran avec sa nouvelle formation Shirou Tsukihiko. C’est le groupe infernal à traquer sur internet, vu que la ré interprétation des kanjis: 死蝋月比古. Indigeste et surtout hermétique aux gaijin. L’album est pas mal mais très éloigné de ce concert unique. Un morceau est vraiment merveilleux à souhait, c’est celui que nous avons utilisé pour la dernière marche dans notre défilé du 16 mai(voyez la vidéo plusieurs billets en dessous).

 

Voici quelques liens si cela vous intéresse:

 

Sur la photo avec Yuka et Sachi: Aki c’est la jeune femme à gauche, à droite c’est Luli. Bon sang, c’était il y a trois ans déjà?

 

Et je voulais parler de tout autre chose. Je suis très en retard pour les commentaires… voici très vite quelques réponses: je ne porte pas la blooming snow white(je la dessine c’est tout), sur Gothlolic je récite en français, la Môme devrait porter son brassard ce week end ou lundi, oui je suis fatigué mais j’ai une hargne au travail incommensurable. Tout le monde a bien reçu sa commande disque? L, tu passes commande quand tu veux.

 

Puis, il y a autre chose.
Je me rends bien compte que le milieu Lolita n’est pas toujours rose et que les disputes sont très présentes, ici ou au Japon. Je ne comprends pas vraiment pourquoi, tout le monde est censé être du même côté. On m’a demandé de prendre partie il y a peu sous menace d’être ignoré voire « pire ».
Voilà ce que j’ai répondu à mes interlocuteurs: « j’ai déjà choisi mon camp, c’est le camp des lolitas ». Donc non, je n’obéis pas à une marque de vêtements, ni à un bord quelconque. J’ai des amitiés, certes, mais réparties un peu partout. J’ai des alliés, mais un peu partout. Hors de questions de négliger les unes pour les autres, que ce soit en France ou au Japon.
Oui, je suis engagé avec les Kokusyoku Sumire à la vie à la mort mais elles ne sont d’aucun bord spécifique.

 

Auprès de ces dernières j’ai beaucoup appris(, surtout à un moment où j’ai été terriblement perdu). A ne jamais m’emporter, à ne pas me plaindre pour rien, à respecter chacun, à écouter chacun sans juger l’apparence ou l’appartenance à quelconque ethnie(pardon, je ne crois pas aux races). Cette façon de voir les choses me plait et je compte continuer ainsi.

 

Donc en résumé, vous pouvez me crier dessus mais ça ne me fera pas choisir un côté, je suis de tous les côtés et ça me plait. Si vous voulez me voir triste, continuez de crier mais ça ne changera rien au reste. Et si ça me fait perdre du travail ou des possibilités de collaboration, là aussi je serai très triste. C’est que j’aime les collaborations et mélanger toutes sortes de gens.
Vous verrez mon bouquin (Gothic)Lolita! Niark niark!

 

(quel pavé ce billet! Ouf!)

9 Responses to “Hata Aki? Ou un prétexte pour parler de tout autre chose?”

  1. hatsumi-no-baka

    Des gens te font des misères?
    C’est dommage, les bisounours comme toi, il y en a peu, il faut les chérir et les soigner!
    Je ne pourrais pas dire de quel côté je suis puisque je ne comprend pas vraiment les « camps » (mais je dois y appartenir sans doute, peut être même sans m’en rendre compte, à mépriser certaines personnes) ce que je sais c’est que je suis du coté de ceux que j’aime, et surtout, surtout du mien! (parce que je suis égoiste! XD)
    J’espère que tout ira mieux en tout cas!

    (j’ai envoyé le colis mais je viens de me rendre compte que le chèque n’y était pas *idiote* donc j’ai reposté le chèque tout à l’heure, je suis tellement désolée! *grosse nulle*)

  2. Miwa

    C’est vrai que le milieu, est divisé je dirai, parfois il y a des camps et on ne peux pas avoir d’intermédiaire.. Je suppose que cela n’a rien a voir avec ce que vous mentionnez mais je pense au lifestyle lolita contre les filles qui assument que ce n’est qu’une mode ! Je suis totalement perdue entre les deux… je ne choisis pas ! J’aime les deux et ne souhaite pas me restreindre. Aucune des deux visions ne colle parfaitement à ma façon de vivre le loli… Donc avant j’étais un peu attristée et tentait de choisir mais j’ai laissé tomber. Je vis à ma manière ! 😀
    Vous êtes fidèle à vos principes, c’est ce qui importe le plus. Suivrez votre route, vous ètes dans le camp des lolitas et toutes les lolitas sont avec vous ! :D♥ Je suis bien sentimentale ce soir !
    Et puis il n’y a rien de mieux que la diversité, ça rajoute tant de richesses, de nouvelles vues sans pour autant abimer l’essence de la culture loli…
    :DDD (décidémment, je ne me connais pas si démonstrative)

    Bon courage !

    Au fait, j’écoute en boucle Gothlolic ! Si je disais tout en détail ce que j’en pense ce commentaire déjà long deviendrait un roman, je dirai donc juste que c’est beau ! Et votre fils a en effet une adorable voix x).

  3. Heiwa

    Fais attention à ta vie quand même… >.>; des lolitas en furie c’est pas joli à voir et surtout ça peut faire des blessés « voire pire » pour ne pas te citer. 😡

    Bref ne doit pas être facile de naviguer en eaux troubles comme ça. Bon courage!

  4. nini

    *nini mode pilou*

    Fanfan, si qui que ce soit t’ennuie, tu le dis à nini et elle se fera un plaisir d’envoyer des biyu niakeurs aux fesses des messants!
    Tu sais que plein de zenzenti t’aime, réfugies toi près d’eux quand ça ne va pas! Pi si on te crie dessus, tu crie « Niiiiiiiiiniiiiiiiii » et tintintin, ze me warperai pouw te sauver!!!

  5. Emilie

    Merci pour la petite histoire de Hata Aki et pour les liens. Suite à votre e-mail au sujet du défilé, j’étais allée chercher sur internet mais je n’avais pas trouvé grand-chose 8/

    Toujours en parlant de musique lolita, mais très vite: je confirme, Gothlolic est génial, merveilleux, sublime… *-* Surprenant, aussi ! Je n’en attendais pas moins venant des Kokusyoku Sumire ♥

    Bon courage pour tout, c’est-à-dire votre travail et le reste; ça ne doit pas être évident de travailler sur et pour une sphère qui suscite autant de passions et de conflits.

  6. L.

    Mais… Mais… Mais…

    Je n’arrête pas de commander ! ! !
    Via coms, certes. Je vais tenter le mail, ce sera peut-être plus probant ! D’autant qu’il me faut aussi un exemplaire du petit Chaperon Rouge !

    Il reste donc des Cds ? Chouette !

  7. L.

    Ha et puis histoire de mettre l’univers à feu et à sang (de temps en temps, j’essaie, c’est purificateur) sur l’opposition étrange entre Lifestyle Lolita et Lolita-Mode, je me demandais comment est-ce qu’on ne pouvait être QUE Lolita Mode ? Je veux dire, quand des vêtements sont aussi typés, est-ce que ça ne jure pas quand le lifestyle ne s’accorde pas ? Est-ce qu’il n’y a pas un furieux décalage entre le fond et la forme, dans ces conditions ? Parce que si les GL version Lifestyle sont déjà décalées en soi, elles ont une certaine cohérence d’univers. Tandis que s’il n’y a que mode, il n’y a pas univers, ou alors, divergence d’univers… Ce qui tendrait à accentuer encore plus le décalage initial ? !

    M’enfin, je ne suis pas un spécialiste. Je cherche à comprendre, c’est tout !

  8. Momoberry

    L. , j’imagine que certaines Lolita aiment le fait d’avoir un mode de vie exactement opposé à leurs vêtements et que c’est ça qui leur plaît. Une manière de dire : « j’ai peut-être l’air d’une petite fille bien sage, mais ne vous fiez pas aux apparences ». =D

  9. Maud Amoretti

    Chère Hatsumi,
    ooo merci! Que tu es gentille! Mais étrangement, je m’en fiche de ces idiots. Enfin, pour l’instant j’ai le droit de m’en ficher. J’espère que je vais pouvoir garder cette indépendance… j’en saurai plus cet été je pense. Mais je suis de moins en moins inquiet: je vais me battre pour garder mon intégrité.

    Chère Miwa,
    je suis tout à fait d’accord avec vous! Pour moi, le Lolita est d’abord une marque de liberté donc il me semble impossible de le limiter. Que chacune vive son Lolita à sa manière, là est bien l’essentiel à mes yeux.
    Je ne sais pas si toutes les lolitas sont avec moi mais qu’elles soient sûres que je sois avec toutes les lolitas.

    Chère Heiwa,
    je pense que c’est partout pareil, malheureusement. Quels que soient les milieux, les dissensions sont courantes… il est vrai que c’est assez poussé de notre côté. Mais comme je le disais plus haut, je reste tel quel et si on pense que je suis affilié à un groupe, ce ne sera jamais vrai dans mon coeur et je ferai tout pour prouver le contraire.
    Quel que soit le prix à payer je suis heureux d’être ici.

    Chère Nini,
    ooo mais je risque d’en abuser de ce cri à l’aide! Juste pour le plaisir de passer un moment avec Nini!
    Merci Nini!

    Chère Emilie,
    j’ai dû exagérer peut être… ces problèmes ne me touchent qu’indirectement pour l’instant, ça ne saurait tarder certes. Mais étant prévenu, je me tiens prêt à recevoir cette mauvaise vague…

    Cher L,
    tu n’as pas tort mais j’ai croisé des filles qui ne sont là que pour l’esthétique, certaines étaient cosplayeuses d’ailleurs. Pour moi, il n’y a pas de règles sauf celle-ci: fay ce que voudra!
    Sans être un spécialiste, tu te débrouilles très bien et c’est normal de se poser ces questions. Je me les pose aussi, régulièrement.
    Il y a peu, un journaliste japonais m’a dit que j’étais un penseur lolita, un penseur du Lolita. J’étais tout fier! hihi!

    Chère Momoberry,
    Ceci est tout aussi vrai: au japon j’ai croisé une super lolita mais seulement super pour l’apparence. Elle avait le coeur d’une gyaru(japonisation du mot anglais girl, au Japon les gyaru sont souvent des filles décomplexées, assez exubérantes: tenues légères, jupes courtes, maquillage criard, bruyantes. Je fais la parenthèse pour L qui allait poser la question, hihi!). Donc c’était tout à fait votre propos!