De différentes choses, notamment Juan et un peu de jalousie…

Ougi
Plus que quelques jours avant mon départ pour Paris.
Je vous avais déjà dit que Paris m’angoissait? Bon, ce n’est pas vraiment important…

 

Il fallait que je vous parle du garçon grâce à qui je peux exposer cette année. Il s’appelle Juan, de son vrai nom Jean-Charles.
On s’est rencontré à l’école, la grande école, celle qui devrait s’appeler université mais dans notre cas c’était une école privée d’arts appliqués. On s’est parlé pour la première fois le jour de la rentrée. Il était facile de se rapprocher l’un de l’autre, on était les seuls habillés en noir et à porter des docs aux pieds (y’avait aussi un hardos aux cheveux longs avec qui on a bien sympathisé et qui est toujours un ami si cher: Erik. Mais lui il a fini guitariste du groupe Pleymo. Et un autre type étrange et adorable dont je parlerai une autre fois. Lui, il n’a pas fini… hein Arnaud!) . Evidemment on a parlé musique puis on est vite passé aux choses sérieuses: humour frelaté et amitié inébranlable. Je pense qu’on a passé tous nos week ends ensemble à partir de ce jour, une bonne partie de nos soirées puis toutes nos journées puisqu’on a fini colocataires.
Bref, Juan est un illustrateur à part. Maudit comme moi, il lui a fallu du temps pour se trouver et pour être trouvé. C’est que ce n’est pas un milieu bien gentil, le milieu artistique.
je ne vous montre pas de ses oeuvres, vous les verrez de vos yeux à l’exposition puisque c’est lui le centre de l’expo à la base. Et c’est lui qui m’a convié pour être à ses côtés. Si vous voulez avoir un aperçu, c’est par ici.

 

Alors du coup, je n’ai rien à mettre en illustration de ce billet. Ah si! Une photo que j’ai trouvé sur le blog de Sachi: Yuka, Sachi, Haruna, Masaru et Kenji sont allés à Enoshima pour se promener. Là est le lien avec le titre: « jalousie ». J’aurais bien aimé y aller, moi aussi.

 

La préparation pour l’expo est bientôt terminée. Je referai un billet avant le départ. D’ici là, portez vous bien!

6 Responses to “De différentes choses, notamment Juan et un peu de jalousie…”

  1. Mitsüki

    Allons, allons, ne stressez pas, ou alors… Paris c’est tellement génial, on a pas forcément envie d’y mettre les pieds, mais une fois là bas, c’est dur d’en décoller !
    Je vous souhaite touuut pleins de courage !
    D’ailleurs, juste comme ça, je commence enfin à planifier le week end de votre dédicace avec mes parents, il faut absolument qu’on en parle avec Hatsu, vous êtes notre Dieu du Lolita Français quand même, on peut pas manquer ça è_é !
    J’ai hâte de voir tout ça n’empêche, sa semble génial ! Je ne m’intérresse que de loin à l’illustration et ce métier d’artiste (moi mon truc, c’est la couture, mais vous deviez déjà le savoir non? XD) et cette expo va pouvoir me rapprocher un peux de cet univers qui me semble si loin !

  2. La Mome

    Enoshima est un endroit génial… Avec Tristan, on était tombé, tout en haut de l’île, sur une cérémonie du feu (Goma) dans un temple, Tristan a filmé pendant 1/2 heure les fidèles en train de psalmodier et en a fait un film expérimental… C’est l’une de nos expériences les plus marquantes au Japon.
    Ce que fait Juan a vraiment l’air pas mal du tout, j’aime beaucoup les tableaux avec les soucoupes volantes et les robots.
    Bon courage pour les derniers préparatifs!!

  3. Maud Amoretti

    Chère Mitsuki,
    Merci pour tes encouragements! Mais je ne suis pas si stressé que ça. Juste une petite angoisse. Ca va passer!
    Oui, j’espère qu’Hatsumi et toi pourrez venir! Ce serait tout aussi génial pour moi, tu sais! Mais je ne suis pas un dieu voyons… héhé!
    J’ai beaucoup aimé ce que j’ai vu sur ton blog! Tu te débrouilles vraiment bien en couture. Voilà qui laisse présager de jolies choses pour le lolimonde!

    Chère Môme Néant,
    Bon sang, j’ai l’eau (que dis-je! La bave oui!)à la bouche! On peut le voir quelque part ce film de Tristan???
    Juan a une imagination formidable, n’est ce pas? Et en plus il est adorable! Que vouloir de plus?!
    Merci! Les préparatifs touchent à leur fin… tout doucement…

  4. L.

    Je m’étais déjà promené chez lui à partir de ton blog et j’avais vraiment accroché aussi à son graphisme et à son monde à lui. je crois même que j’avais laissé un petit com’ de félicitation…

    Si je devais parler de jalousie, moi, je vous parlerais d’un gars dont les dessins sont vraiment classe, qui a sa galaxie à lui, énormément de talent, pas beaucoup de chance avec les éditeurs mais de l’enthousiasme et de la passion à revendre, et je vous rabattrais les oreilles avec combien j’aimerai être capable de dessiner comme lui.

    Mais bon, le faire sur son blog, ça pourrait être mal perçu ! : )

  5. Maud Amoretti

    Que dire… sinon que tu as réussi à me mettre les larmes aux yeux. Que ces mots, surtout venant de toi, me touchent vraiment. Vraiment.