d’autres influences

Theleme Abbey 2
Theleme Abbey

Voici un article qui continue celui-ci. Dans ce dernier j’évoquai mes influences picturales, artistiques. Mais pas seulement les images, les textes aussi ont eu un impact très fort sur ma petite imagination et sur la formation de ma culture.

 

Le premier dans l’ordre chronologique serait certainement Le dit du Genji. C’est très long poème japonais écrit au 11ème siècle par Murasaki Shikibu. Elle dépeint l’ère Heian et tout se qui se passait à la cour. mais c’est surtout le premier roman psychologique au monde, ce qui veut dire que la conteuse s’intéresse aux personnages, les fouille, les décrit, les place, etc. Et donne des portraits toujours d’actualité. Long certes mais toujours aussi pertinent. Et puis l’ère Heian représente l’apogée de la culture japonaise, où tout était délicatesse, raffinement, art. Cette époque fut si extraordinaire et rayonnante qu’elle inspire encore aujourd’hui. Je vous recommande de lire Journaux des dames de cour du Japon ancien. Plus court, il vous donnera un aperçu déjà magnifique.

 

Puis je parlerai de Rabelais. Et surtout de son Gargantua. Rabelais introduit en France, comme avant lui en Angleterre Thomas More avec Utopia, le thème de l’utopie. Utopie veut dire « nulle part » (lieu qui n’existe pas). On pourrait parler aussi de Platon avec sa République. L’utopie de Rabelais prend forme avec l’abbaye de Thélème. Un lieu, une université extraordinaire où les étudiants viennent étudier ce qu’ils veulent et surtout faire ce qu’ils désirent. L’étendard de cette utopie est la phrase « fay ce que voudra », vieux français peut-être mais vous l’aurez certainement compris: faites ce que vous voulez. On dit que les récits d’utopie naissent lors d’époque de crise sociale, de changements, où les valeurs morales, politiques et économiques sont remises en question. C’est finalement une manière humaniste de penser à des solutions, même si elles sont irréalisables elles apportent de l’espoir.
Je ne suis pas un philosophe, je suis juste un illustrateur mais l’idée m’enchante. Vous avez peut-être aperçu cette influence dans l’école pour lolita de Sumire dans Gothic Lolita. Le règlement en fin de volume en atteste. De façon plus légère certes mais l’idée est là: un endroit où chacun pourrait faire ce qu’il désire, étudier ce qu’il veut, à son rythme.

 

Il existe une classe de lycée expérimentale au Japon où ce sont les élèves qui décident de ce qu’ils apprennent. Un professeur est là pour les guider. Évidemment, la majorité de ces élèves est en surdouance. Mais il faut de la discipline et une envie d’apprendre pour y arriver. C’est vrai, c’est tellement plus simple de se laisser porter, de se laisser faire par le système. Pas de responsabilité. L’auto-éducation, l’autodidacte, c’est bien plus difficile.

 

Je m’égare et ce billet devient trop long.
Pour mes autres influences, vous savez déjà que les contes titillent la moindre parcelle de mon imagination. Mais il y en a d’autres: Rimbaud, Baudelaire, Flaubert, Maupassant, Lautréamont, … Dans les choses un peu particulière je citerai Dogra Magra de Yumeno Kyusaku. Roman terrible, effrayant, dérangeant mais époustouflant! Ecrit d’une plume virtuose!

 

J’essaye de conclure…
J’aime l’utopie, c’est pour moi une façon de dire que je ne suis pas d’accord avec ce qui est en place. Je n’ai pas les compétences pour proposer autre chose que du rêve. Mais le rêve est bien plus intelligent que la violence et la destruction. Pour une révolution mais pour une révolution douce parce qu’à voir ce qui fait tourner le monde (sexe, drogues, vaccins douteux, violence, guerre, pollution, meurtres, génocides, pfiouuuuu la liste n’en finirait pas), la politesse, la joliesse, la culture sont tout autant de soufflets dans les visages des excités. Mais ce sont des arguments bien légers et qui auront peu d’impacts pour ceux qui sont dirigés par la petite liste susvisée… alors une voix dans le vide?
Qu’importe, même si c’est une voix/voie trop faible et trop douce, c’est une voix/voie quand même.

3 Responses to “d’autres influences”

  1. Blog d'écriture

    + 1 jeanne, et j’ajoute que votre voix / voie se fait entendre; elle est dans chaque libraire :D.

    Vos inspirations sont vraiment riches, j’apprends pleins de choses ou en redécouvre sous un nouveau point de vue