Bizarreté.

Personne sur une plage tenant une tête monstreuse
C’est une photo qu’un ami m’avait envoyé il y a pas mal de temps déjà. Je l’avait toujours gardée dans un coin, certainement parce que je continue de me poser des questions à on sujet… Elle ne vient pas d’un film. Et c’est certainement un montage. Mais elle reste troublante. La créature paraît si réelle… Pour une simple photo faire autant de travail… et si c’était vrai?

 

Hum hum.

13 Responses to “Bizarreté.”

  1. Maud Amoretti

    Pardon pardon! Mais ça fait moins peur que votre Ugo tout de même… non?
    Héhé!
    Revenez quand même, je mettrai des jolies choses la prochaine fois!

  2. Mademoiselle P

    Hihi! Ne vous en faites pas .. je suis là au moins quatre fois par jours..
    vous oubliez pas Joséphine aux petits tétés hein ?

  3. Maud Amoretti

    Quatre fois par jour??? Mais mais mais… c’est formidable!

    Je n’oublie pas Joséphine-aux-petits-tétés. Je suis un peu débordé mais je ne l’oublie pas.
    Promis.

  4. L.

    Ah ah, vous me faites bien rire, les gens !

    Vous croyez qu’il le fabrique avec quoi, ses Chicken Mc Nuggets, Ronald Mc Donald ? Avec du POULET ? !!!! Lol.

    Faut bien qu’ils viennent de quelque part…

    (On ne parlera même pas des Filet o’Fish…)

    (Corto m’a dit de passer par là, je le regrette pas. par contre,ce que je regrette, c’est de ne pas avoir le temps aujourd’hui de m’y promener plus… Mais il va falloir qu’on se parle !)

  5. Maud Amoretti

    Bonjour L. et merci pour ce passage, aussi bref soit-il.

    Bon sang mais c’est bien sûr! Maintenant que vous le dites, cet arrière goût de carton et de poisson moisi… déjà que je n’y allais pas souvent chez Ronald….

    Merci à Corto, c’est gentil de m’envoyer vos amis!

    Cher L., n’hésitez pas à revenir, ce sera avec plaisir!

  6. L.

    Je ne sais pas si Corto me considère comme « ami », ni même s’il considère qui que ce soit comme tel. Je pense donc que le remrciement ne s’impose pas tant qu’on n’a pas fait la preuve d’une absence de volonté malveillante de sa part… (et ça, c’est comme qui dirait pas gagné !).

    Cette semaine, je travaille. J’aurais donc plus de temps pour approfondir ma visite, comme chacun sait…

    Mais à première vue, c’est typiquement le genre de blog que je recherche (étant un grand fan de Christophe Willem, j’ai du mal à croire que je peux enfin dialoguer avec lui !) (quelle chance !)… D’une parce qu’il est créatif. De deux, parce qu’il affiche la bande annonce du prochain Oshii. De trois, parce qu’il y a des dessins à la Burton. De quatre, parce qu’il y a un lien sur Amano… De cinq, parce qu’il y a des similitudes… Mais avec quoi ?
    Mystère !

  7. Maud Amoretti

    Whouaaaa. Ca fait chaud au coeur! J’espère que vous pourrez approfondir votre visite. Fouillez dans les coins aussi, il peut y avoir des choses amusantes.

    Pour les similitudes: je ne sais pas ce qu’elles sont sinon une sensibilté, le fait est que nous ne sommes pas invisibles à nos yeux. Je vous lis, vous me lisez, nous lisons ceux qui nous touchent. Ulysse, Corto, Albertine, Miss P, et j’en oublie.
    Je disais dans un billet précédent qu’il y avait un Talent, celui d’être là. C’est peut-être ça…

  8. L.

    J’ai commencé à me promener de-ci de-là, et je découvre des choses (le monde étrange et fascinant des Gothic Lolitas), voire j’en redécouvre d’autres, au gré des petits moments que je grapille au boulot, à l’insu de ma chef (ce qui n’est pas une condition optimale pour apprécier, mais me pose comme rebelle avec un grand B).

    J’ai bien l’intention de poursuivre ma promenade, donc.

    Pour les similitudes, disons que des fois, j’ai l’impression de me lire moi-même entre tes lignes : la surmultiplication des projets, l’enthousiasme pathologique des grands jours, les claques, la lassitude à force de se heurter à des murs d’incompréhension mais la volonté de toujours défendre son petit monde à soi, si éloigné soit-il des préoccupations des autres et si délicat que ce soit.

    Même s’il ne ressemble pas au mien (?), ce monde est un monde personnel de la première majuscule au dernier des points. Et c’est, précisément, ce que j’apprécie autant.

  9. L.

    Je souscris aussi tout à fait à ce que tu écris dans ton dernier commentaire.

    Pour la liste, Corto, je connais de longue date, c’est un vieux camarade de jeu (de rôle. MJ de son état). Miss P, je découvre petit à petit aussi l’atypsime. Ulysse… Et bien tiens, saluons-le au passage, puisque nous nous sommes croisés il y a fort fort longtemps sur un forum haut en couleur ! Enfin, avec Albertine, hélas, rien ne va plus, à mon grand regret, parce que (entre autres, sans doute) je ne veux pas croire en l’Art…

    Donc pour ne mettre personne en porte-à-faux, je vais me mettre de moi-même entre parenthèses ici, parce que je ne veux pas qu’il y ait de reprcohes d’un côté ou de l’autre. Ce qui ne m’empêchera pas de ma gaver de textes et d’images, promis !

  10. Anonymous

    Oho serait-ce moa qui t’ai envoyé ça y a deux-trois ans? Bon je balance un indice : le photographe s’appelle Charlie White. Un petit tour sur Google et vous en saurez un peu plus.

    Boulugre

  11. Maud Amoretti

    Si si! C’est bien toi! Qu’est ce que j’ai pu gamberger là dessus alors… Et maintenant j’ai ma réponse. Merci Boulugre!
    C’est chouette que tu viennes me voir, merci!