Alice vs Lolita

Je me disais en regardant le titre de ce nouveau magazine, Alice Deco, que le mot lolita n’apparaissaient pas. La précédente tentative de cette maison d’édition, Gothic Lolita and Punk, avait un titre qui rappelait beaucoup Gothic and Lolita Bible. Avec cette nouvelle revue, la démarcation est évidente.
Mais à quel point de vue?
Est ce une façon de dire « nous avons essayé de rentrer dans le sillage de GLB mais ça n’a pas marché alors on va donner un nom complètement différent »? Ou encore autre chose?

 

J’ai un peu réfléchi et j’ai inventé une autre option. Et si ce nouveau rédacteur en chef n’aimait pas le mot « lolita »? C’est vrai, « lolita » a mauvaise image quand on ne connait pas le Lolita. Tout suite une référence à Nabokov soit lolita-jeune-fille-femme-aguicheuse-même-malgré-elle. Je me souviens encore d’une réponse cinglante d’un éditeur me traitant de pédophile: il n’avait pas ouvert le dossier que je lui avais envoyé (pour un projet sur le thème des lolitas) et s’était contenté seulement de lire le titre. Je reviens à mes moutons. Donc le nouveau rédac’chef n’aime pas ce mot. Et se dit qu’il serait temps de le changer. Nos lolitas ne sont pas aguicheuses, ce sont plutôt des jeunes femmes qui cherchent une part de rêve dans notre société. Un peu comme l’Alice de Lewis Carroll. Et paf! Voilà que notre bonhomme/bonnefemme rebaptise tout un genre. Vous me suivez?
Alors on aurait des classic alices, des sweet alices, des gothic alices, des wa alices, etc. Et moins de problème d’images et de préjugés?
Et je me suis dit « pourquoi pas ». Mais demandons aux ami(e)s avant tout et surtout aux lolitas.

 

Un peu d’histoire Lolita (oops… Alice. Non! Lolita! oooh et puis zut!): le terme lolita n’a pas été apporté par les créateurs de cette mode mais il a été formulé pour la première fois dans le magazine Zipper au début des années 90. Et c’est devenu incontournable. Alors? Bonne chose? Mauvaise chose?
Lequel de ces termes préférez vous?

 

Je continue avec les Kokusyoku Sumire. Je ne sais pas si vous avez prêté attention mais je vous disais il y a quelques temps que les Sumire avaient réalisé la bande originale du film Shayo, film adapté d’un roman de Dazai Osamu. Ce disque est enregistré et va sortir sous peu. Mai il me semble. Alors que Gothlolic est déjà en précommande sur amazon japan, cette BO n’a pas encore de date de sortie(je n’ai pas beaucoup cherché non plus…). Ah, et le titre de la BO ne porte pas le nom du film alors soyez sur le qui-vive.
Le titre est 片羽の天使のパバーヌ, ce qui donne chez nous: Katahane no tenshi no Pavane. Ce qui donne « Pavane, l’ange à l’aile unique » en français. Ce « Pavane » est une référence, même deux. C’est d’une part une danse du 16ème siècle et d’autre part c’est une pièce pour piano de Ravel.

 

Encore un détail, la Tokyo Décadence annonce une soirée le 9 mai: les Kokusyoku Sumire n’y seront pas. Leur dernière apparition française sera le 2 mai, Tokyo Décadence à Toulouse.

24 Responses to “Alice vs Lolita”

  1. La Mome

    alors la, c est extraordinaire! des tas de conversations ont eu lieu sur differents forums (l incontournable livejournal EGL y compris) sur le sujet d un eventuel changement de nom du mouvement Lolita, et je n avais jamais pense a Alice. Maintenant que tu en parles, ca me semble tellement evident!!
    Ok, je veux bien etre une Alice…

    Jeanne, qui ecrit d un clavier qwerty

  2. Nono

    J’ai toujours trouvé que « lolita » ne correspond pas à cette mode, ce terme existait déjà pour un autre style… « alice » correspond vraiment mieux, l’univers de Lewis Carroll correspond vraiment bien à l’esprit de ce mouvement !

  3. Scheharazade

    C’est vraiment dommage l’étroitesse d’esprit et les préjugés. Refuser quelque chose d’accord, mais en ayant pris le soin de connaître d’abord.
    Pour ma part je ne dis/pense pas « lolita », mais plutôt « gothic lolita » et « sweet lolita ».

    Une seule aile ? C’est point évident pour voler ça.^-~

    kisu

  4. hatsumi-no-baka

    non non non non non et non!
    Lolita est lolita, Alice est Alice! Même si le nom changeait je continuerai à m’appeler lolita! >_<
    ça serait tout un pan de ma culture qui s’écroule, juste pour un changement de nom, si certaines lolita ne sont pas capable de faire comprendre aux gens que ce n’est pas forcément de nabokov alors tant pis pour elles!

  5. nini

    *nini mode waaaaaaaaaaaaa*
    Ho!! Tout pareil que Jeanne!!
    Nini est une Alice maintenant! Plus qu’à trouver un lapin blanc qui se warp maintenant…hum pas facile…Peut être que Mr Hanamizu en connait! Avec la goutte au nez ce serait top!! ^o^x

  6. hanako

    Et moi tout pareil que Hatsumi… Non pas que je suis une sectaire anti-Alice, mais pour moi les deux univers sont tout de même plutôt différents. Si Alice fait partie intégrante de la culture lolita, elle est loin de la représenter dans sa totalité, alors pourquoi changer pour elle?
    Et puis lolita c’est joli, c’est doux. Je préfère à Alice d’ailleurs…
    * mon premier commentaire ici >_< *

  7. lady-momoberry

    D’un côté, le terme « Lolita » est trop connoté et « Alice » semble mieux correspondre à l’univers Lolita.

    De l’autre main, j’aime le mot « Lolita » et c’est maintenant tellement ancré dans la culture du même nom qu’un éventuel changement me paraît une entreprise bien difficile.

    Du coup, je ne sais pas quoi choisir. J’adore le nom Lolita ! ;___; ( oui, mais Alice… )

    Votre article bouleverse complètement ma vision des choses. @__@

  8. L.

    Tiens tiens, j’arrive ici et à peine ai-je franchi le seuil, sans même qu’on me laisse le temps de me déchausser, me voilà soumis à une question aussi surprenante (oui, comme ça, de but en blanc, on ne s’y attend pas) que cornélienne en terme de dilemme. D’emblée, en la lisant, je me suis dit : « comment ça, changer ? Quelle aberration ! » (oui, je suis un vrai réac’ !), parce que le mouvement est connu/identifié sous ce nom, et que lui en substituer un autre ne peut qu’être difficile, dès lors que la première appelation est passée dans l’inconscient collectif. Heureusement, le GL est un mouvement naissant et cela peut encore fonctionner, mais je pense que ça peut être quand même très dur à faire passer, surtout si les courants japonais ne suivent pas ce changement. Bien sûr, j’étais persuadé que tout le monde refuserait d’appeler les Raider des Twix, mais même moi, j’ai fini par m’y mettre (à contre-coeur).

    Donc fort de quelques microsecondes de réflexion (autant qu’il en faut à X Or pour revêtir son arm… sa gothic skirt de combat) et de la lecture de cet article, je dois dire que je trouve quand même l’idée très séduisante, puisqu’originale et puis effectivement, Gothic Alice, Sweet Alice, ça sonne fichtrement bien, c’est beaucoup plus en phase avec ce que ça désigne et le lien « wonderland » est d’autant plus savoureux avec l’arrivée future de la version Burton.

    Donc moi, je serais plutôt pour le changement, mais j’ai quand même de gros doute sur la possibilité de le faire accepter et rentrer dans les moeurs. Mais du coup, les Lolitos deviendraient des Chapeliers (ou de slapins blancs, pour les plus petits et poilus d’entre eux), et ça, j’adore !

    C’est vrai que la connotation de Lolita n’est pas très flatteuse, et qu’elle ne reflète pas la réalité (à mon sens). J’espère d’ailleurs, François, que tu as fait un procès à cet éditeur peu scrupuleux (et cultivé, mais hé ! C’est un éditeur ! Pléonasmes ?) pour diffamation ! Et que dès que tu seras devenu le porte drapeau officiel d’un mouvement qui aura envahi toutes les strates de nos sociétés, tu iras le retrouver pour te gausser vertement de son absence de clairvoyance ! Ha mais ! A la scie-sauteuse, s’il le faut !

    Quitte à changer le nom, je me disais, on peut complètement réinventer les choses en fonction des arcanes du tarot, définir de sgrades correspondant aux cartes, et chacun de s’identifier plus ou moins à l’une d’entre elle, symboliquement ou en terme de représentation ! Des Gothics Arcana ! ET même qu’on aurait des pouvoirs magiques, et même qu’on défendrait le monde contre des créatures qui… Comment ça « ça va^pas être possible » ?! Pffff… Les gens ne comprennent rien à l’art (n’empêche, il me plaît bien, ce concept. Je pense que je vais l’utiliser de mon côté) (ma vie intéresse-t-elle quelqu’un ? Si oui, elle est à vendre sur E-Bay) (avec des Raiders !) (les derniers…).

    Oh, et un gros coup de coeur pour la syntaxe des commentaires de Nini ! : )

  9. Miwa

    J’avoue que le nom de Lolita ne passe pas très bien, même si je suis habituée ça reste compliqué, je n’aime pas la connotation derrière.
    En revanche j’adooore Alice *_* ça sonne super bien !

  10. la boite à idées

    Alors alors … je l’avoue je découvre l’univers lolita depuis peu mais je vais quand même me permettre un avis. Puis je ?
    Le problème du terme lolita c’est que, comme tu l’expliques très bien il y a malheureusement une connotation derrière mais je pense uniquement dans la culture occidentale. Trop de personne se référent au lolita de kubrick et resté bloqué là dessus, mais c’est un peu le problème de notre société. Resté figé sur des stéréotypes et refusés d’apprendre d’avantage et de s’ouvrir à ce qui se fait d’autre.

    Je ne pense pas que le fait de changer le nom change quelque chose, est ce que qui si on appelait un loup agneau on le trouverait plus doux ?
    Je pense qu’il faut plutôt accepter la bétise et l’ignorance des gens (dsl pour eux) et leur expliquer ce qu’il en est réellement. Si ce n’est qu’un soucis de titre et bien n’en met pas ^^

    Et pour ce qui est d’alice je suis dsl mais non, on ne peux pas mélanger les deux, alice sera toujours alice et lolita lolita, même si elles ont certes des similitudes on ne peux pas les assembler.

    PARDON PARDON

  11. Eleonora

    ahlala, ça fait longtemps que je n’ai pas pu faire de commentaire, ça ne marchait pas sur les ordinateurs du cdi….
    d’abord, wahou! le dessin de la bannière, et celui de la blooming snow white! merveilleux et magniques ne sont pas assez forts! >_<
    j’aime beaucoup les créations de mr Hanamizu <3je voudrais bien les voir en vrai!

    oui, le problème du nom. j’avais vu il y a longtemps -mais ce n’etait peut-être pas une lolita très « sérieuse »-, une jeune fille qui quittait le lolita à cause du nom…c’est vrai qu’il prète à confusion, et ce n’est pas très agréable d’être confondue avec la lolita de nabokov…
    j’aime bien l’idée de changer le nom, j’adore alice, mais prendre celle ci pour definir (l’ex?)lolita, je ne le sens pas très bien. ça me semble un peu déplacé. parce que « trop d’alice tue l’alice? » mais que choisir d’autre? et puis, le nom « lolita » en lui même a vraiment une jolie consonance….qui represente bien notre mouvement.
    après, pas besoin de tout changer du tout au tout. on peut se nommer « d’un autre nom » entre nous, ou pour presenter le mouvement aux non initiés….et en même temps garder aussi lolita… comment ça c’est trop compliqué? O_O

  12. Heiwa

    Je suis d’accord avec ce que dit mademoiselle la boîte à idées au sujet d’Alice. Alice est Alice, et Alice n’est pas « lolita ». Alice même si elle fait par assimilation partie de l’univers des « lolitas » n’en n’est pas une pour autant.

    Je trouve que d’accorder autant d’importance à un nom est futile et inutile surtout. Tout cela est-il bien important finalement?

    Plus que le nom c’est ce que l’on aime et qui nous rend heureux qui compte après tout. Pourquoi alors nous encombrer d’un terme qui ne nous plaît pas? Si vous voulez dire que vous portez un style « Alice », eh bien dites que c’est un style « à la Alice », ou que vous portez une robe du style « Marie-Antoinette » et ainsi de suite.

    Chacun ne pourrait-il donc pas appeler ce style vestimentaire comme il le souhaite? Sur une communauté Livejournal l’autre jour une fille disait que quand on lui demandait quel était le style de vêtements qu’elle portait elle répondait « le style de Harajuku » parce qu’elle n’aime pas le terme « lolita ». Eh bien je dis pourquoi pas?

    Pourquoi vouloir imposer un terme après tout? Laissons donc chacun cultiver son jardin (secret) comme il l’entend comme dirait Candide! ^^

    En ce qui concerne le titre de la chanson des Sumire. Quand j’ai lu « Pavane » j’ai plutôt pensé à la Pavane de Gabriel Fauré qui est un morceau que j’aime beaucoup. Mais la Pavane de Ravel est aussi très jolie.

    (avertissement: j’ai survécu à l’infâme torture appelée écrit d’agrégation qui se résume à 28 heures de dissertations et commentaire sur des sujets sortis de la tête de professeurs sadiques. Je n’ai plus toutes mes facultés mentales là… Donc si ce que j’écris là n’a ni queue ni tête merci de ne pas prendre mes propos en considération.) Dx

    PS: dessin en cours pour ton cadeau d’anniversaire… Sera fini à temps si jamais je retrouve d’ici la fin du mois le plein usage de ma main et de mon bras droit… (c’est pas gagné!)

  13. marybell

    J’ai toujours introduit le lolita avec beaucoup de précaution auprès de mes amis et professeurs, pour ne pas qu’il y ai d’ambiguïté…
    C’est vrai et votre message pose bien les mots sur ce malaise, qu’il suffirait d’en changer. Je trouve Alice moins lourd que Lolita, mais après réflexion c’est un amalgame pour un amalgame et plutôt que de vouloir s’identifier à UNE héroïne littéraire, il faudrait trouver un terme qui soit plus large. Mais ça va nous prendre du temps pour se mettre d’accord ^^

  14. L.

    Sans vouloir rajouter de l’huile dans la fritteuse, en lisant ces nouveaux coms, je trouve quand même très étrange cet attachement au terme Lolita en ce sens qu’il représenterait le mouvement. Au risque de faire hurler les gens et de les faire passer en « mode qui lancent des roquettes » (un truc que Nini n’a pas encore essayé, on dirait), quand je suis arrivé ici et que j’ai découvert cette mouvance, je me rappelle bien avoir été interpellé par une dénomination qui me paraissait on ne peut plus inappropriée. Pour moi, ce que je voyais n’avait rien de Lolita, ni rien de Gothique, au contraire : c’était même tout (potentiellement, sauf « ça »)… J’aurais d’emblé pu être tenté d’appeler ce que je voyais des Victorian Dolls, ça m’aurait bien moins « choqqué ». Et Corto s’est fait la même réflexion.

    Par acquis de conscience, j’ai quand même consulté les définitions exactes des termes et si quelqu’un s’y retrouve là-dedans, c’est quand même qu’elle a beaucoup d’imagination :

    http://littre.reverso.net/dictionnaire-francais/definition/gothique/35211

    http://dictionnaire.reverso.net/francais-definitions/lolita

    (et alors quand on ajoute les deux ensemble et qu’on essaye d’imaginer ce que ça pourrait donner, on se retrouve avec des images mentales insoutenables de dragons primitifs en nuisette, lançant des flammes aphrodisiaques avec un bonus de +40 contre ces gros nullos de paladins !)…

  15. Clémentine

    Les mots ne sont que des mots, et on peut leur donner le sens que l’on veut…Par essence, les mots sont faits pour évoluer, acquérir des sens nouveaux (c’est ça la beauté de la langue après tout). Et tant pis pour les gens obtus qui sont incapables de comprendre ça, et restent coincés sur une définition toute faite.

    L’appellation « gothic lolita » ne m’a jamais choquée, et je ne pensais même pas à Nabokov, jusqu’à ce que j’arrive sur EGL et que je me rende compte à quel point la polémique sur le sujet était démesurée. Franchement…ceux qui connaissent bien le mouvement, savent parfaitement ce que signifie « gothic lolita », et ce n’est sûrement pas l’amalgame de deux définitions figées. Pour les autres, s’ils sont assez ouverts d’esprit, ils voudront savoir de quoi il en retourne réellement, et dans le cas contraire, ça voudra simplement dire qu’il ne savent pas voir au-delà des apparences et des idées reçus, et le mouvement n’a pas besoin d’eux.

    C’est juste mon avis…

  16. Hydrangea

    Ce débat est des plus intéressants!

    En effet le Terme Lolita est parfois délicat à introduire, et encore plus quand on l’accouple au terme Gothic *se souviens des heures d’explications avec diverse personnes pour démêler leurs esprits*

    Ce sont effectivement deux termes qui font peur: imaginez une prépubère aguicheuse morbide et sataniste!!!! C’est ce qu’on m’a souvent dit lorsque je disais que je portais un style Gothic Lolita.

    Dans une société occidentale telle que la notre, les médias ont tout fait pour détruire les mouvements jeunes en leur donnant des connotations dangereuse, alors pour le non initié qui a déjà entendu le terme, nous ne sommes que des adulescents accros aux mangas et aux jeux vidéos… dur.

    Le terme Alice est certes très séduisant. Élégant Gothic Alice Doll, Classic Alice… Ça fait rêver! Mais encore ne serait-ce pas réducteur? Je ne pense pas! je me souviens d’un reportage médiocre sur M6 sur une Lolita. Elle passait dans la rue et le journaliste demandait au passants ce qu’ils en pensait. Un homme a répondu: « on dirait Alice au Pays des Merveilles » Je pense que tout est dit.

    Ceci dit, il faudrait que ce soit suivi par l’entière communauté mondiale. Le Terme Alice n’enlèverait-il pas cette extravagance provocante du Lolita? A voir donc!

    Sinon la nouvelle bannière et le petit dessin de la mignonne Lolita/Alice en Blooming Snow White sont du pure love et il me tarde d’en voir plus!

    A très Bientôt!
    Hydrangea

  17. Gabrielle

    je trouve l’idée un peu conne et puis je m’en fous. 2 centimes en passant…

  18. luana719

    Je n’aimerais pas qu’on change de terme, Lolita est très bien je trouve, après c’est sure qu’il faut prendre le temps de l’expliquer au gens pour qu’ils comprennent mieux, mais bon on est Lolita, on l’assume jusqu’au bout. Et encore, de mon expérience avec des personnes qui ne connaissaient pas ce style, ce n’est pas le terme « gothic lolita » qui posait probléme, mais plutot le pourquoi du parce que on s’habillait comme ca.
    Après pour Alice, je n’aime pas ca du tout, car tout le monde n’est pas forcèment fan de cette histoire et je trouve qu’il y a trop de thême Alice Au Pays Des Merveilles, c’est ecoeurant limite. Le Lolita ne tourne pas autour de Alice, c’est juste un thème comme un autre.

  19. Maud Amoretti

    Chères toutes et chers tous(que L je crois pour les garçons…),
    je vais répondre à vos commentaires dans un billet. Parce que j’ai très envie de commenter cette histoire moi aussi.
    Et puis surtout, bienvenue à Nono et Hanako! J’espère pouvoir lire de vos commentaires très bientôt!

  20. nini

    *nini mode trop d’accord avec L! ps : les roquettes sont de sorties uniquement quand ça en vaut la peine ;)*
    Rien de plus à ajouter!
    Ah si pawdon, un biyu pour Fanfan!

  21. L.

    Ha non, mais non… Franchement, toutes ces questions sont quand même bien bien peu de choses face à la savoureuse syntaxe de Nini, je le répète !

    Tant d’univers en si peu de mots, c’est vraiment très très agréable, et d’une légereté plus que rafraichissante !

    Un peu au-dessus, c’est moins ma tasse d’Earl Grey, par contre…

    En toute amitié et sans attaque aucune, je ne suis pas du tout d’accord, pour ma part, avec « les mots ne sont que des mots et on peut leur faire dire ce qu’on veut ». C’est une position très idéaliste, mais qui fait totalement abstraction de ce qui fait, justement, l’intérêt et la beauté des mots (ainsi que le sens de leur existence)… Ce ne sont pas que des coquilles vides, loin s’en faut… Ou il ne s’agit pas d’habiller du vide avec des fanfreluches de lettres. Si les mots n’ont pas de sens, à quoi bon les utiliser, alors ? Et pourquoi les aimer, s’ils ne sont qu’apparence ?

    Ha haaaaaaa…

  22. nini

    *nini mode Mr Hanamizu*

    C’est la goutte au nez que Nini approuve Mr L! Et puis l’Earl Grey c’est pas terrible….
    (Fanfan : WAAAARP : Mwah!)

  23. L.

    Et moi, j’approuve que Miss Nini m’approuve ! (forcément) Une des approbations les plus faciles à donner de ma vie ! : )

    Juste une chose ! L’Earl Grey peut prendre toute sa saveur dès lors qu’on y fait fondre des… nounours en guimauve ! : )