About

Née en Provence, Maud Amoretti grandit sous l’influence des estampes de Hokusaï et des gravures de John Tenniel. Depuis elle cultive une passion pour l’art et les médias d’antan venant essentiellement des pays anglo-saxons.

 

Avant même d’étudier les arts appliqués à l’École supérieure d’arts graphiques Penninghen à Paris, Maud dessine déjà des jeunes filles à l’onirisme envahissant. Puis après quelques difficiles années parisiennes, elle rejoint le Japon. Elle y fait ses premières armes en tant qu’illustratrice pour différents magazines, au travers d’expositions et de concours (notamment le concours du musée d’arts contemporains de la ville de Tokyo, présidé par Tadanori Yokoo).

 

De retour en France, elle rejoint le studio Gottferdom et découvre en Audrey Alwett une complice fidèle. Après trois albums publiés ensembles aux éditions Soleil, Maud s’émancipe et écrit et illustre ses premiers scénarios qui voient le jour sous le regard bienveillant des Éditions Ankama.

 

Aujourd’hui, elle complote avec l’illustratrice Messalyn et fonde le label Four Horsemen qui regroupe plusieurs créateurs. Elle continue son chemin de façon plus solitaire afin de développer en toute liberté la finesse et l’élégance fantasmagorique qui caractérisent ses travaux.