9 de Shane Acker

 

Shane n’est pas vraiment mon ami, il est celui d’une amie. Ca fait certes un peu loin mais quand quelqu’un de proche sort un film, produit en plus par Tim Burton, il faut en parler.
La bande annonce fait très blockbuster alors j’ai préféré ce petit passage. C’est un univers si étrange et si violent, tellement lointain de moi mais indiscutablement intéressant.

 

Ce soir, je reposterai un billet plus dans nos thèmes de prédilection et je répondrai aux commentaires: oui! Enfin!

 

… pardon… je fais trop de chose et j’ai perdu mes pensées dans un bouquet de violettes.

2 Responses to “9 de Shane Acker”

  1. Heiwa

    Je trouve que ce court métrage a quelque chose de vraiment fascinant. Le rythme est intéressant et surtout l’univers est très cohérent, on se sent « happé » et les aspects dérangeants de certains décors ou situations renforce la « fascination ». Enfin c’est mon point de vue. ^^