睡蓮-Spine par Suilen

 

Voilà je récidive. Encore une vidéo!

 

C’est un groupe japonais qui s’appelle Suilen (nénuphar). Monté par un ancien de Soft Ballet, Maki. Bref j’adore.
Allez voir leur myspace pour en écouter plus:

 

http://www.myspace.com/suilenjp

8 Responses to “睡蓮-Spine par Suilen”

  1. LoliPauline

    Ouiiii c’est super! Je les aime beaucoup moi aussi mais j’ai une nette préférence pour le premier album.

    Je n’avais jamais vu les vidéos… merci François!

  2. TomsMagax

    Coucou Pichou,

    C’est le Toms … je viens de retombe sur l’adresse de ton blog !
    Cool je vais le lire !
    Tiens on sera sur Marseille a partir de la seconde semaine d’aout … faut qu’on se capte !

    A+, Tom

  3. L.

    A nouveau, je dois confesser que j’ai vraiment bien accroché : ça m’a un peu fait penser à du Siouxsie and the Banshees…

    Quoi qu’il en soit, une fois de plus, ce n’est pas pour te flatter mais il semble que tu aies un univers musical super-riche, expérimental sans être inécoutable ou pompeux et franchement, j’apprécie, parce que j’aime, justement, décourvir des choses qui sortent des sentiers rebattus (tout en ayant les oreilles sensibles malgré tout) et parce que depuis quelques temps, eh bien, je suis servi !

    De mon côté, j’ai trouvé par hasard l’adresse d’un blog où on peut écouter des B.O. d’animés d’excellente tenue, alors si toi ou tes lecteurs n’avez rien contre, justement, les B.O. pas forcément chantées, je conseille vivement d’aller y faire un tour :

    http://radiomanga.blogspot.com/

    Je conseille tout particulièrement le deuxième Zone of The Enders (CD que je cherchais depuis des siècles, excellente compo pour jeu vidéo, non réorchestrée, pourtant… A tomber. la 14, notamment), les Death Note, l’Escaflowne et les Ghost in the Shell (notamment le premier Stand Alone) !
    Chaudement recommandé !

  4. Maud Amoretti

    Mademoiselle P: c’est bien, hein? Je t’en avais parlé de ce groupe, le mois dernier il me semble…

    LoliPauline: je le savais! Nous partageons la même discothèque!
    Je crois préférer le premier album aussi. Le second est plus doux, plus pop peut être…

    Tomsmajax: Oooooh quelle surprise!!! Le Toms ici! Oui appelle-moi dès que tu arrives, ok? On DOIT se voir!!!

    L: Siouxie? Disons qu’on reste dans un même contexte musical: new wave, cold wave, ebm (pour electronic body music), indus, …
    Pour mon univers musical, il est certes assez varié. J’écoute de la musique en permanence et de préférence des choses bizarres. Héhé! Disons que j’évite tout ce qui passe à la radio. Je me dis toujours que les choses cachées ont plus d’intérêt que les autres, celles qui sont visibles au premier coup d’oeil. Je possède un bon milliers de disques. Dans cette collection je ne dois avoir qu’une dizaine d’albums reconnaissables. De plus je m’efforce d’écouter des tas de genres différents. C’est une de mes fierté… chose qui ne sert à rien (un peu quand on est jeune, ça peut faire de l’effet mais maintenant… quel intérêt? Sinon personnel).

    Merci pour le lien vers ce blog musical. J’écoute de temps en temps des musiques de DA, notamment la musique du film de Clamp, X. De la vraie musique contemporaine! Un régal!

  5. L.

    Ahhhhh ouaiiiiiis, quand même (c’est admiratif).

    Du coup je me sens ultra-conformiste, pour le coup, et ça, c’est hyper désagréable (c’est bien la première fois que ça me fait le coup, tiens !)… Je suis loin du millier de disques, moi. Et j’ai pas mal de trucs connus, même si pour beaucoup de gens, ce sera limite-limite. Tout est une question de point de vue. j’admets effectivement être musicalement limité : dès que ça sort trop des sentiers battus, j’ai du mal. En fait, pour simplifier, j’attends de la musique qu’elle véhicule une émotion, ou qu’elle s’accorde aux miennes. Dès lors, si elle est trop expérimentale ou trop axées « recherche formelle », je peux apprécier, mais si rien ne passe, je resterai dubitatif, quel que soit le chef d’oeuvre. Almors que si une grosse daube fait écho en moi, paf, j’accrocherai de manière inconditionnelle. Désespérant, hein (même pour moi, je te rassure).

    La B.O. de X ? ha ben c’est justement ça que j’dis ! J’accroche plus à celle de la série. Sur celle du film, il y a une ou deux pistes qui m’enthousiasment, mais le reste, j’ai beaucoup de mal (d’autant que ça m’évoque immanquablement ce film superbe, mais noir et malsain au possible). Du coup, à chaque écoute, je m’englue dans la noirceur d’une compo sans vrai instant d’éclat. La piste la moins déprimante, c’est le larmoyant single de X Japan, c’est dire ! Mais c’est une excellente B.O., je le reconnais tout à fait (en plus, Clamp, je suis fan, alors… Oui, oui, je suis de ces imbéciles heureux qui attendent encore le volume 19 dudit X, ha ha !)…

  6. Maud Amoretti

    Dans tous les cas, le principal est de se faire plaisir! Si on commence à se forcer à écouter quelque chose, quelle tristesse… Même si certaines choses doivent être découvertes, même si on ne les aime pas, il est bon de savoir qu’elles existent. Non?

    Je n’ai jamais écouté la BO de la série… à vrai dire, j’ai un peu décroché de l’animation. En un an, je n’ai vu que Vexile, Tekkonkin kurito, Kazebito Monogatari et Paradise kiss. Tu connais?